Connect with us

Hi, what are you looking for?

Economie

Le MIFA fait ses preuves dans la mécanisation agricole

Views: 47

Le ministre de l’agriculture, de la production animale et halieutique, Koutéra BATAKA a remis officiellement cette semaine 72 tracteurs à des agriculteurs togolais. Le montant total est estimé à 1,8 milliard de F CFA. Des équipements acquis grâce essentiellement au Mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage de risques (MIFA S.A).

Advertisement. Scroll to continue reading.

Les autorités togolaise sont résolues pour la modernisation de l’agriculture. Il est question d’assurer le développement durable des chaînes d’approvisionnement alimentaire grâce à des pratiques agricoles améliorées qui augmentent la production et renforcent la sécurité alimentaire.

{loadmoduleid 210}

Dans le cadre de la campagne agricole 2020-2021 et de la stratégie dénommée « plan de riposte agricole COVID-19 », un premier lot de 72 tracteurs a été remis aux acteurs agricoles.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Si l’initiative est conforme à la vision du Chef de l’Etat de faire de l’agriculture le principal levier de création de richesses, elle a été possible surtout grâce au concours du Mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage de risques (MIFA S.A), et une société privée KFB.

Une fusion qui se veut d’assurer le développement durable des chaînes d’approvisionnement alimentaire grâce à des pratiques agricoles améliorées qui augmentent la production et renforcent la sécurité alimentaire. Cela permettra de maintenir et d’améliorer le revenu des producteurs agricoles, sauvegarder des emplois et investissements, afin d’augmenter la croissance économique, garantir la sécurité alimentaire et nutritionnelle du Togo.

Le MIFA a été mis en place pour favoriser l’apport des banques au financement de l’agriculture et des chaînes de valeur. Ce financement est attendu à 5% au bout de 5 ans contre 0.3% actuellement. Le mécanisme va également fédérer l’ensemble des acteurs à savoir l’Etat, les centres de recherche, les distributeurs d’intrants, les producteurs, les unités de transformation et structures d’assurance, bancaires et de finance décentralisée. Le but visé est de générer des emplois décents et massifs pour les jeunes et les femmes et offrir des opportunités d’affaires aux PME/PMI.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 212}

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Economie

Le Togo se révèle comme l’un des pays où l’activité économique principale est l’agriculture. Ses produits agricoles sont mondialement classés parmi les meilleurs en...

Economie

Les 3 dernières années, le gouvernement togolais a multiplié des initiatives pour le développement de l’agriculture. On a noté la mise en place de...

Economie

Le  gouvernement togolais annonce la privatisation du  Mécanisme incitatif de financement agricole (MIFA SA).  Un projet de décret autorisant la cession au secteur privé...

Société

L’agence en charge de la sécurité alimentaire (ANSAT), annonce des ventes de produits céréaliers. La décision prise par Ouro-koura Agadazi et ses collaborateurs fait...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P