Connect with us

Hi, what are you looking for?

Economie

Le gouvernement togolais s’engage à promouvoir un secteur privé compétitif

Views: 39

Le Conseil national du patronat a organisé jeudi une rencontre d’échanges avec les opérateurs économiques. La séance a porté sur les nouvelles dispositions fiscales contenues dans la loi des finances 2018. La rencontre a connu la participation des ministres de l’économie et des finances, Sani Yaya, du commerce et de la promotion du secteur privé, Bernadette Legzim-Balouki et celui de l’industrie et du tourisme, Yaovi Attigbé Ihou.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Placée sous le thème : loi de finances 2018 et politique fiscale du Gouvernement, cette initiative du Patronat togolais a pour but de de permettre au secteur privé de mieux comprendre les nouveaux enjeux en matière d’allègements fiscaux et contribuer ainsi au développement économique du pays. La finalité de l’initiative selon le président du CNP-Togo, Laurent Coami Tamegnon est la promotion de la compétitivité des entreprises togolaises.

« Il est nécessaire que le secteur privé togolais comprenne la nouvelle loi des finances ainsi que les modification qui y ont été apportées. C’est pour cette raison que nous avons invité tous les opérateurs économiques à venir économique le ministre des finances et les responsables de l’Office togolais des recettes (OTR) », a expliqué M. Tamegnon qui se dit convaincu que les améliorations apportées notamment en matière de création d’entreprises peuvent favoriser le climat des affaires.

A l’occasion de cette rencontre, le Commissaire général de l’OTR, Kodjo Adedze et le Commissaire des impôts, Essowavana Adoyi ont développé les nouvelles dispositions prises par le gouvernement à l’endroit des sociétés.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

L’on note que cette année, les allègements fiscaux concernent la fiscalité de porte et les impôts. Il y a eu une baisse de l’Impôt sur les Sociétés (IS) passant de 29% à 28% en  2017 et 2018 et probablement une nouvelle baisse de l’IS à 27% d’ici peu ainsi qu’une refonte générale du code des impôts.

« Le chef de l’état accorde beaucoup d’importance à ce maillon fort de l’économie qu’est le secteur privé. Nous travaillons pour élargir la base fiscale et l’Office Togolais des Togolais des Recettes fait preuve de créativité et de réactivité en matière de niches fiscales afin de  desserrer l’étau et parvenir à une politique qui permette à l’état de mieux compter sur les entreprises dans leur quête quotidienne  d’investissement en vue du  développement du pays.», a déclaré le ministre Sani Yaya.

Au vu des multiples préoccupations soulevées par les opérateurs économiques, il a été annoncé la tenue prochaine d’autres rencontres du genre afin de trouver des approches de solutions aux difficultés que rencontres les hommes d’affaires togolais.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Economie

Le ministre togolais de l’économie et des finances a présenté mercredi l’exécution du budget de l’Etat (recettes et dépenses budgétaires) 2021 en conseil des...

Economie

Le gouvernement togolais décide d’aider les investisseurs dans les structures de trading interdites récemment d’activités à rentrer dans leurs fonds. Un comité de suivi...

Economie

Le Conseil National du Crédit du Togo appelle les banques et établissements financiers du Togo à innover pour un meilleur financement de l’économie. Malgré...

Economie

Les réformes engagées par le gouvernement togolais, en vue de l’assainissement des finances publiques et de la transparence fiscale, commencent à porter leurs fruits....

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P