Connect with us

Hi, what are you looking for?

Culture

Le CNJ œuvre pour l’émergence d’une industrie culturelle au Togo

Views: 22

Le Conseil National de la Jeunesse (CNJ) profite de la foire Adjafi 2019 pour sortir les jeunes entrepreneurs culturels de l’ombre. En collaboration avec le FAIEJ, il a formé lundi une cinquantaine d’acteurs sur l’entrepreneuriat culturel pour l’émergence d’une véritable industrie culturelle au Togo. La rencontre placée sous le thème « Le PND est l’émergence des entreprises artisanales et culturelles » a été couplée du lancement du concours « Jeunes talents d’Afrique ».

Advertisement. Scroll to continue reading.

La dite formation a enregistré la participation des jeunes artistes togolais des secteurs formels et informels exerçant dans les domaines des arts plastiques, la peinture, dessin, batik et  la sculpture entre autres.

Selon le Régis Batchassi, l’initiative répond à la nécessité d’offrir une visibilité aux artistes intervenant dans le domaine précité.

« Notre objectif est de faire la visibilité des jeunes entrepreneurs culturels en vue de les rendre plus professionnels et aptes à contribuer au développement d’une véritable industrie et à booster les entreprises artisanales au Togo » a ajouté le président du CNJ.

Essentiellement les bénéficiaires ont été outillés sur le droit d’auteur, la recherche de financement, la nécessité de protéger son œuvre et le rôle du BUTODRA dans la carrière d’un artiste entre autres.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

Dans la foulée, le concours d’art « Jeunes talents d’Afrique » a été lancé. Il entend amener les concurrents à produire des œuvres qui serviront à alimenter l’industrie culturelle.

C’est un concours qui se fera en live sur le site de la foire Adjafi devant un jury et un public. Pour les sculpteurs, il est demandé de proposer 3 objets d’arts esthétiques reflétant la culture, l’art et la vision de développement du Togo.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Alors qu’aux dessinateurs, il est demandé de proposer 3 dessins différents  pouvant servir de motif pour la production de pagnes made in Togo, reflétant l’art, la culture et la vision de développement du Togo telle que contenue dans le PND.

A l’arrivée, cinq (05) meilleures œuvres artistiques seront primées. Elles feront ensuite l’objet d’un document et serviront à alimenter les industries artisanales et culturelles.

M. Batchassi invite les jeunes entrepreneurs culturels à participer massivement à cette compétition en vue de démonter leurs capacités de contribution pour la réussite du PND.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 212}

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Société

Le Conseil National  de la Jeunesse (CNJ) n’entend pas rester en marge de la Journée Africaine de la Journée de cette année. A l’occasion,...

Economie

La 9è édition de la foire Adjafi s’est achevée vendredi à Lomé sur une journée dédiée au riz togolais. L’événement qui ouvre les portes...

Politique

Le  Conseil National de la Jeunesse du Togo (CNJ-Togo) salue le bon déroulement du processus électoral qui a abouti à la réélection de Faure...

Politique

Faure Gnassingbe n’a pas pu rencontrer vendredi des jeunes à Lomé dans le cadre du projet « dialogue constructif entre les jeunes et les...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P