Connect with us

Hi, what are you looking for?

Economie

La crise politique a ralenti le rythme de croissance au Togo en 2017

Views: 74

Les résultats de la 5e édition de l’enquête de prévision macroéconomique ont été publiés mercredi à Lomé parle le Secrétaire général du ministère de l’économie et des finances, Badanam Patoki. Il en ressort que le taux de croissance de la production pour 2017 s’évaluerait à 2,6% contre 6,6% en 2016. Le niveau d’investissement a baissé de 18,6%. Une baisse de dynamique qui s’explique par les soubresauts politiques que connaît le Togo.

Advertisement. Scroll to continue reading.

L’enquête a porté sur un échantillon de 200 entreprises représentatives, choisies à partir de la base de données de l’Office togolais des recettes (OTR). Cette base de sondage est constituée de 21.968 entreprises des secteurs secondaire et tertiaire, excluant le secteur primaire et le secteur informel. A la fin de la phase de collecte, 149 entreprises ont effectivement contribué à l’enquête, soit un taux de réponse de 74,5%.

Des résultats, l’on note un ralentissement du rythme de croissance. Le taux de croissance de production atteint en 2017 est de 2,6% contre 6,6% en 2016. Le chiffre d’affaires croîtrait seulement de 2,0% contre 3,3% en 2016. La valeur ajoutée a connu une décélération, passant de 3,6% en 2016 à 3,2% en 2017. Quant au niveau d’investissement, il enregistre une baisse de 18,6% en 2017.

Pour 2018, les résultats ont permis de projeter une croissance de 4,9% pour le niveau d’investissement global. Le niveau de la production devrait quant à elle connaître une croissance de 2,5%.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

En ce qui concerne le financement de l’économie, il est observé une contribution plus élevée des banques dans le financement des investissements en 2017.

« La part du financement bancaire des investissements passerait de 24,5% en 2016 à 44,7% en 2017, soit un bond de 20,2 points. Selon les prévisions des Chefs d’entreprises, le financement de l’investissement sur fonds propres passerait de 72,9% en 2016 à 51,6% en 2017 », ressortent les résultats.

Selon le Secrétaire général du ministère de l’économie et des finances, Badanam Patoki, la sixième édition de cette enquête sera lancée prochainement et devra porter sur l’année 2018.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Economie

Le gouvernement togolais décide d’aider les investisseurs dans les structures de trading interdites récemment d’activités à rentrer dans leurs fonds. Un comité de suivi...

Economie

Le Conseil National du Crédit du Togo appelle les banques et établissements financiers du Togo à innover pour un meilleur financement de l’économie. Malgré...

Economie

Les réformes engagées par le gouvernement togolais, en vue de l’assainissement des finances publiques et de la transparence fiscale, commencent à porter leurs fruits....

Economie

Le système de passation des marchés publics du Togo connait des balbutiements malgré la kyrielle de réformes opérées ces dernières années dans le secteur....

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P