Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

HCRRUN: Démarrage de la 2e étape de prise en charge des victimes

Views: 48

Le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) a entamé mardi à son siège à Lomé, la deuxième étape de la prise en charge médicale et psychologique des victimes des troubles sociopolitiques pendant les périodes de 1958 à 1989, de 1990 à 2004 et de 2005 au Togo. La cérémonie de lancement a été présidée par la présidente de l’institution, Awa Nana Daboya qui a rassuré les victimes qu’aucune d’entre elles ne sera laissée  pour compte. Au total 444 victimes vulnérables seront prises en charge.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Comme au cours de l’étape précédente, ces victimes vulnérables bénéficieront non seulement de la prise en charge médicale et psychologique dont les frais seront entièrement assurés par le HCRRUN, mais également d’une indemnité conformément au quantum fixé par  la Commission Vérité  Justice et Réconciliation (CVJR).  Dans un souci d’efficacité et en vue d’une prise en charge efficiente des victimes, celles-ci seront reçues en plusieurs vagues.

La seconde phase  prend en compte 444 victimes vulnérables dont 123 victimes pour la période 1958-1989, 268 pour la période 1990-2004 et le reste concerne les victimes  de 2005, celles-ci n’ayant pas été retrouvées au cours de la première étape.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Awa Nana-Daboya, espère que la nouvelle étape permettra de panser de nouvelles plaies et participer à la guérison les déchirures sociopolitiques qui n’ont que trop gangréné le vivre ensemble au Togo. La présidente du HCRRUN rassure les victimes que personne ne sera laissée pour compte.

« J’exhorte toutes les victimes en général et les victimes vulnérables en particulier à faire montre de sagesse et de patience car l’Etat, à travers le HCRRUN, ne laissera personne en marge du processus en cours », a-t-elle appelé.

Pour rappel, au cours de la première phase,  ce sont plus de 2510 victimes qui ont été indemnisées avec un financement étatique estimé à 2 milliards de francs CFA.  Cette fois ci, et dans le cadre de cette deuxième étape une allocation substantielle de cinq (05) est inscrite au budget de l’année 2018 du HCRRUN pour cet exercice.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Société

Le Haut-Commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN) a démarré mardi à Lomé une série de formation à l’endroit des...

Sticky Post

Le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) a présenté mardi à Lomé le bilan annuel de ses activités. L’initiative...

Société

Les personnes identifiées dans la région Centrale, dans le cadre de violences politiques (physiques ou/et morales) entre 1958 et 2005  seront indemnisées. L’équipe du...

Société

Le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) entame les réparations communautaires et collectives de sa mission. Ce 2è volet...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P