Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Faure Gnassingbé: Fermer la page douloureuse avec un résultat retentissant

Views: 85

Faure Gnassingbé n’a pas trouvé de mots pour traduire ce qu’il a ressenti à son arrivée à Sokodé. Théâtre de la contestation populaire et des violences enregistrées entre août 2017 et décembre 2018, Sokodé a drainé du monde jeudi pour accueillir le candidat UNIR. Et pour Faure Gnassingbé, qui s’attend à une victoire retentissant, c’est le plus beau cadeau de toute la campagne.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« C’est un moment exceptionnel. Et il y a des moments où les discours sont fades pour traduire la réalité et aujourd’hui, c’en est un. Vous venez de m’offrir le plus beau cadeau de toute cette campagne électorale. Comment ne pas être ému, en retrouvant Tchaoudjo et cette belle ville de Sokodé ? Comment ne pas être surpris en étant accueilli comme vous l’avez fait aujourd’hui ? Vous avez démontré que quoi qu’il arrive, Tchaoudjo n’a qu’un seul choix, Tchaoudjo n’a qu’une seule parole », s’est lâché Faure Gnassingbé tout ému.

Le président sortant a encore en mémoire les évènements douloureux que le Togo a connus et qui ont endeuillé encore plus la ville de Sokodé. Faure Gnassingbé a présenté ses condoléances à toutes les familles endeuillées et exprimé sa compassion aux blessés.

{loadmoduleid 210}

Le candidat de l’Union pour la République (UNIR) a invité les populations de Tchaoudjo à éviter la violence.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« … A chaque fois que nous nous opposons avec violence, il n’y a jamais de gagnant, il n’y a jamais de perdant. C’est toujours le Togo qui perd. Rien ne peut mériter que le sang d’un Togolais coule, si ce n’est pour défendre la mère patrie quand elle est attaquée », a-t-il exhorté.

Faure Gnassingné a sollicité le vote des populations de la région pour être reconduit à la tête du Togo le 22 février prochain. Pour lui, cela permettra de clore la page douloureuse des évènements qui ont suivi le soulèvement du 19 août 2019.

« Si nous ne sommes pas unis, s’il n’y a pas de cohésion nationale, nous ne pourrons pas vaincre le terrorisme qui frappe à notre porte. Et je veux pouvoir compter sur vous. Ce qui se passe ailleurs, n’est pas seulement une affaire des militaires. Nous avons aussi besoin des chefs religieux, des jeunes, de nos mamans pour lutter contre le terrorisme », argumente M. Gnassingbé qui a par ailleurs réaffirmé son amour pour Tchaoudjo.

Le candidat UNIR a rappelé à ses interlocuteurs que la campagne électorale se poursuit et qu’il s’attend à une victoire nette dans la région à l’image de l’accueil qui lui a été réservé.

« Le 22 février je souhaite que le résultat soit éclatant, retentissant comme l’accueil que vous m’avez réservé », a conclu Faure Gnassingbé.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 212}

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Coopération

Recep Tayyip Erdogan a passé quelques heures à Lomé mardi. Ce déplacement a permis au Président de la Turquie et sa délégation d’avoir une...

Coopération

Quatre chefs d’Etat se rencontrent à Lomé mardi. En tournée africaine actuellement, Recep Tayyip Erdogan fait un escale à Lomé. Il répond ainsi à...

Coopération

Le chef de l’Etat togolais séjourne depuis mercredi à Nouakchott. Faure Gnassingbé répond ainsi à une invitation de son homologue mauritanien, Mohamed Ould Cheikh...

Politique

Le prophète Esaïe Dekpo a été libéré vendredi après plus de 12 mois passé en prison. L’homme de Dieu a été arrêté et détenu...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P