Connect with us

Hi, what are you looking for?

Education

Des enseignants dispersés à Lomé par les forces de sécurité

Les forces de sécurité samedi sur le théâtre de l'opération
Views: 1054

En réunion samedi dans un hôtel à Kégué, des enseignants togolais ont été dispersés par les forces de l’ordre et de sécurité. Selon des informations qui nous sont parvenues, les participants à cette réunion sont venus de plusieurs localités du pays. Ils entendaient faire le point de leurs conditions de vie et de travail. On signale des blessés et des arrestations.  

La tribulation continue pour les enseignants du Togo. Alors qu’ils s’apprêtaient à démarrer une réunion prévue pour samedi à 16 heures dans un hôtel à Kégué, ils ont reçu à l’improviste la visite des forces de l’ordre et de sécurité.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Ces enseignants sont venus de plusieurs localités pour « réfléchir à leurs conditions de vie et de travail ». Mais la réunion n’aura jamais lieu.

Une dizaine de participants auraient été tabassées et d’autres arrêtées selon des enseignants qui ont eu la change d’échapper.

« Les enseignants commençaient par arriver, on n’a pas commencé les choses quand les forces de l’ordre étaient arrivées pour disperser et tabasser. Après avoir tabassé certains collègues, ils les ont arrêtés », a relaté un des enseignants.

Advertisement. Scroll to continue reading.

On apprend également que des engins ont été ramassés ainsi que les sacs de certains enseignants.

Des informations précisent également que d’autres personnes qui fréquentaient l’hôtel qui abritait la réunion ont également été arrêtées.

Précisons que le groupe qui se réunissait est différent du Syndicat de l’éducation du Togo (SET).  Sur le tapis, ces enseignants comptent définir des stratégies pour bénéficier une motivation financière en lien avec les efforts déployés dans le cadre de la pandémie de la Covid19. A cela s’ajoute la question du statut particulier et l’histoire des 2 milliards prévus dans le Protocole d’accord de 2018. Les enseignants en question réunis dans un groupe WhatsApp ont décidé de tenir une réunion physique pour mieux se connaître et discuter de vive voix.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Une session spéciale du Conseil National du Dialogue Social (CNDS) s’est tenue mardi sous l’égide du gouvernement togolais. La séance a permis d’examiner la...

Faits Divers

La Police nationale a arrêté le 26 août dernier à Lomé 21 cybercriminels, tous de nationalité nigériane. Les individus se passaient pour des spécialistes...

Faits Divers

Un togolais d’une quarantaine d’années vivant en France a été abattu lundi par la police française lors d’une intervention. Le drame s’est produit à...

Société

Les forces de défense et de sécurité ont interpellé vendredi dernier 67 personnes dans les quartiers Gbomamé et d’Apédokoè (Adidogomé). C’était au cours d’une...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P