Connect with us

Hi, what are you looking for?

Economie

Chocolat: Italiens, Suisses et Ivoiriens à l’école de Choco Togo

Views: 19

Choco Togo, la coopération togolaise, spécialisée dans la fabrication du Chocolat, qui a affirmé son identité et son savoir-faire à travers le monde notamment aux salons de chocolat de Bruxelles, de Milan et de Paris, envisage faire entrer le chocolat dans la ration alimentaire des africains. C’est dans ce sens que la structure a entamé depuis quelques jours une vague de formations sur la fabrication artisanale et professionnelle du chocolat. Des jeunes venus principalement de la Suisse, de l’Italie et de la Côte d’ivoire suivent ces toutes premières séances.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Les jeunes venus de la Côte d’Ivoire, de la Suisse et de l’Italie suivent une formation accélérée de deux semaines en chocolaterie.

Pour Komi Eric Agbokou, président du Conseil de gestion de Choco Togo, l’ambition est de les aider à commencer la transformation du Cacao de leurs pays respectifs en chocolat.

« Ils sont là pour deux semaines pour apprendre comment nous faisons le chocolat de qualité en utilisant des moyens aussi simples et des ingrédients si naturels et biologiques. Parmi les équipes arrivées, il y a deux jeunes avec qui nous avons fait la formation ensemble en Italie en 2013 mais quand ils sont revenus dans leur pays, ils n’ont pas pu le faire », a indiqué M. Agbokou.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le responsable de Choco Togo avance que le défi que sa structure se lance désormais est d’encourager la consommation du chocolat ou du cacao au Togo et dans les autres pays africains pour créer de la richesse.

« La consommation locale du Cacao doit rentrer dans les habitudes diététiques du togolais. Le cacao est une nourriture que nous souhaiterons que les togolais puissent introduire dans leur régime alimentaire. Nous aspirons à développer une autre manière de consommer le Cacao. Par exemple, avoir de la bouillie chocolatée, Akpa Chocolaté etc… », ajoute Komi Agbokou.

Choco Togo continue d’améliorer la qualité mais aussi la quantité de production qui environne désormais les 8 tonnes par mois. Une quantité qui devrait être améliorée avec le niveau de la demande.

Soulignons qu’au-delà du chocolat qui est convoyé vers la France, l’Allemagne, les Etats-Unis et la Suisse, la coopération importe également des fèves de cacao en direction du Japon.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Economie

La coopérative Chocotogo, seul producteur du Chocolat au Togo, organise en collaboration avec le gouvernement togolais à travers le Conseil interprofessionnel du Café-Cacao, la...

Economie

David R. GILMOUR, l’ambassadeur des États-Unis au Togo a passé une journée de travail jeudi à la coopérative ChocoTogo à Kpalimé. Objectif : Soutenir...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P