Connect with us

Hi, what are you looking for?

Economie

Café-Cacao: le SIACCTO prend un nouvel élan

Views: 17

Le Syndicat Indépendant des Acheteurs de Café et Cacao (SIACCTO) a un nouveau bureau. L’équipe a été installée en début de semaine par le ministre de l’agriculture, Noël Koutéra Bataka à Kpalimé (environ 120 km de Lomé). C’était en présence de Enselme Gouthon, le Secrétaire exécutif du Comité de Coordination pour les Filières Café et Cacao (CCFCC). Dirigé par Yaovi Noagbéwonou, le bureau devra s’assurer des bonnes pratiques de commercialisation du café-cacao au Togo.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le nouveau bureau est composé de 9 membres. Ils ont été élus le 5 novembre dernier pour un mandat de 5ans renouvelable. Yaovi Noagbéwonou, le président du bureau et ses collègues ont pour mission d’oeuvrer à la promotion des bonnes pratiques de commercialisation du café et du cacao au Togo.

Pour mieux relever ce défi, le nouveau bureau compte sensibiliser et conscientiser tous les acheteurs de café et de cacao, à comprendre la nécessité d’adhérer au syndicat en vue de créer une synergie d’actions pour un syndicat fort et dynamique, respectueux de l’accord interprofessionnel et des valeurs de bonne gouvernance.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

L’autre mission que s’assigne le bureau du SIACCTO est d’œuvrer pour inciter les jeunes à s’investir dans la production du café et du cacao.

« Si le sous-secteur du café et cacao connait des rendements en baisse depuis quelques années, l’une des raisons est le vieillissement des plantations et aussi des producteurs », a déclaré M. Noagbéwonou.

Procédant à l’installation du bureau, le ministre de l’agriculture a appelé les acteurs des filières café/cacao, à cultiver les vertus d’humilité et d’entraide.

« Tant que vous n’aurez pas l’humilité, tant que vous ne travaillez pas dans l’union, vous ne rassembler pas, vous ne fédérer…, les dissensions qui ont été créées vont perdurer », a expliqué Noël Bataka.

Abondant dans le même sens, le Secrétaire exécutif du Comité de Coordination pour les Filières Café (CCFCC) a exhorté les membres du bureau à plus de responsabilité en veillant à une gestion plus transparente, en évitant les problèmes que le syndicat a connus par le passé notamment la contrebande, le trafic, la complicité et la malhonnêteté entre les acheteurs et les exportateurs.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Enselme Gouthon a ensuite indiqué que le chef de l’Etat accorde une grande importance aux filières café et cacao.

« Il s’est engagé à œuvrer afin que ces deux filières puissent retrouver tout le prestige du passé… Vous devez veiller à assainir le fonctionnement de votre syndicat, ce qui est important pour la survie et l’avenir de ces deux filières », a-t-il précisé.

{loadmoduleid 212}

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Economie

L’Ong Avenir de l’Environnement (ADE) a remis jeudi à Tové des plants de cacaoyers et des plants agroforestiers à des producteurs de Café-cacao membres...

Economie

La réunion régionale de l’Agence des Café Robusta d’Afrique et de Madagascar (ACRAM) démarrée en début de semaine s’est achevée vendredi à Lomé. En...

Economie

Une réunion régionale sur les cafés robusta africains s’est ouverte lundi à Lomé. En marge de cette rencontre se tiendra la 9e assemblée générale...

Sticky Post

La campagne de commercialisation 2020-2021 du café-cacao a démarré au Togo. Elle a été lancée mardi à Kpalimé par le ministre en charge de...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P