Connect with us

Hi, what are you looking for?

Education

BAC-2 à 51 ans: l’Université de Lomé honore Denise Mensah

Denise Yawa Mensah, 2e à partir de la droite
Views: 7

Denise Yawa Mensah a eu son Baccalauréat 2e partie il y a quelques jours à l’âge de 51 ans. Un exploit presque inédit au Togo pour cette femme qui exerce depuis de nombreuses années dans le domaine de la couture après avoir abandonnée les études au collège. Pour l’encourager à mieux faire et inviter d’autres togolais à prendre exemple sur elle, l’Université de Lomé l’a honorée lundi.

Advertisement. Scroll to continue reading.

C’est un acte de reconnaissance de l’exemplarité de Denise Yawa Mensah et du modèle qu’elle représente que l’Université de Lomé a posé lundi à Lomé. Malgré un parcours atypique, Mme Mensah a tenu à poursuivre les études et à obtenir son BAC II. Ce qu’elle a réussi à faire en cette année 2020.

{loadmoduleid 212}

Pour l’encourager, l’Université de Lomé décide de l’exonérer des frais d’inscription et d’études si elle décide de poursuivre ses études dans cet établissement public d’enseignement supérieur. Prof Dodzi Kokoroko annonce que l’UL sera toujours à ses côtés même si elle décide de prendre les cours dans une université privée.    

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Mme Mensah représente pour l’Université de Lomé, les valeurs majeures qui permettent aux hommes et aux femmes de s’épanouir notamment le courage, la bravoure et le rêve d’un lendemain meilleur. Vous nous réconcilier avec des réformes non réalisées dans le système éducatif togolais, notamment l’idée de se former tout au long de la vie », a déclaré Prof Dodzi Kokoroko.

Prof Kokoroko ajoute par ailleurs que l’Université de Lomé a un parcours identique au vôtre : le refus de la paresse et la capacité à surmonter les difficultés et les coups orchestrés par les ennemis du progrès et de l’innovation.

A l’occasion, Prof Dodzi Komla Kokoroko, également ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, a annoncé que des réformes se feront et prendront en compte les décrochés du système tout autant que les volontaristes qui voudront se réconcilier avec eux-mêmes par les études.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Issue d’une famille d’intellectuelle, Denise Yawa Mensah s’était dans un premier temps arrêtée en classe de 4e pour apprendre la couture. Mais suivant les conseils de ses entourages et de ses amies, elle a décidé de poursuivre les études pour avoir des meilleurs diplômes.

« Je remercie l’Université de Lomé pour cet honneur qui m’est fait. Cela me donne envie d’aller encore plus loin dans les études. J’aimerais, si c’est possible, avoir la licence en management », a lâché toute émue Mme Mensah.

Rappelons que la cérémonie a enregistré la présence de la ministre de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, Adjovi Lonlongno Apedo-Anakoma et de la ministre des sports et des loisirs, Lidi Bessi-Kama.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 220}

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Education

L’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) est convaincue d’une chose. Agir pour une francophonie universitaire solidaire engagée dans le développement passe aussi par la...

Economie

L’université de Lomé revient une nouvelle fois sur les états généraux de l’Eco qu’elle abrite à partir de ce mercredi.  A la veille de...

Education

Une campagne de vaccination contre  covid-19 s’annonce à l’Université Lomé. Elle est prévue à l’endroit de tous les étudiants dont l’âge est supérieur ou...

Economie

Les Etats généraux de l’Eco se tiennent effectivement du 26 au 28 mai prochains à Lomé. Ce Colloque international organisé par l’Université de Lomé...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P