1

Le meeting de Togo Debout interdit par le préfet Atabuh

Rich results on Google's SERP when searching for 'Meeting'

Le préfet du Golfe s’oppose au meeting annoncé par le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) pour samedi prochain. Le Commissaire principal de police Kossi Dzinyéfa Atabuh motive sa décision par la nécessité de protéger les populations contre la pandémie de covid-19.

C’est une rencontre que cette organisation de la société civile a annoncé pour la sensibilisation de la population. Elle était prévue le 23 octobre dernier avant d’être reportée pour ce samedi pour raisons procédurales.

Le temps de respecter les injonctions de la commune Golfe 1 qui a décliné la délivrance de l’autorisation aux organisateurs leur demandant de s’adresser à la préfecture. Ce qui a été fait. En fin des comptes, le préfet du Golfe s’y oppose.

« Comme vous le savez, l’état d’urgence et les mesures décrétées par le gouvernement pour lutter contre la pandémie à la covid-19 sont toujours en vigueur sur toute l’étendue du territoire national », a rappelé le préfet du Golfe au FCTD

Interdisant donc le meeting, Kossi Atabuh indique notamment que dans ce contexte, la mesure de la distanciation physique par exemple ne peut être respectée dans le cas d’un meeting.

« Afin de préserver la santé de nos vaillantes populations, le meeting prévu pour le samedi 06 novembre 2021 n’est pas accepté », a-t-il conclu.

Togo Debout entendait, à travers cette rencontre avec les populations de Lomé et de ses environs, veut informer et sensibiliser sur les derniers développements de l’actualité sociopolitique du Togo.

Ses responsables avaient expliqué que ce meeting s’inscrit dans le cadre des activités d’éveil, de veille et d’alerte citoyennes.

De même, ils avaient indiqué que la manifestation allait soutenir les sorties du président du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) pour la revalorisation de la justice.