1

Wao-Afrique appuie 6 jeunes pour leurs activités professionnelles

L’ONG WAO Afrique accompagne des jeunes de son centre et site dans leurs activités professionnelles. Mardi à Lomé, cette organisation a procédé à la remise de matériels d’installation et d’apprentissage à 6 jeunes. Les uns pour s’installer, les autres pour apprendre un métier. L’initiative a été possible grâce au soutien du partenaire « Save the children-Suède ».

Cette action s’inscrit dans le cadre de ses actions de protection des droits de l’enfant au Togo. Les bénéficiaires sont orientés dans la coiffure-tresse, couture, maçonnerie, peinture auto et la vente de popcorn.

Tous ont été équipés des outils nécessaires pour se lancer normalement dans leurs différentes fonctions.

{loadmoduleid 212}

« C’est depuis 5 ans que l’ONG WAO Afrique accompagne ces jeunes gens dans le cadre de l’apprentissage des métiers. Ceux-ci sont passés par le centre ou recevaient des assistances sur des sites, notamment celui de Akodésséwa », a mentionné Vaïda Abra Dotsé, chargée de programme à WAO Afrique.

Selon les donateurs, 2 enfants à l’époque, devenus jeunes aujourd’hui ont fini leur apprentissage en peinture auto et en maçonnerie.

« Ils font partie de ceux que nous appuyons depuis 2015 au niveau du site de Akodésséwa. », a précisé Mme Dotsé.

La nommée Atsupi a également eu la somme de son contrat et le reste des demandes afin de se lancer dans l’apprentissage en pâtisserie. 

Etsè Charlotte est l’une de ces personnes qui ont bénéficié des dons. Pour la jeune coiffeuse en situation vulnérable et ses camarades, c’est un moment de soulagement.

« Ceci me permettra d’extérioriser ou d’exposer mon savoir-faire et en même temps épargner afin d’agrandir mon atelier », a-t-elle affirmé.

En plus de l’accompagnement matériel, l’ONG met également à la disposition des apprenants, des chèques pouvant leur servir de petit déjeuner jusqu’à la fin de leur apprentissage.

Comme mot de fin, la chargée de programme de l’ONG WAO Afrique a invité ces derniers à faire bon usage des connaissances et du matériel mis à leur disposition pour leur propre épanouissement.

Il faut rappeler que les jeunes bénéficiaires en question sont au total 5 filles dont l’une est sortie peintre auto, en plus d’un garçon.

{loadmoduleid 220}