1

Tomegah-Dogbé aux investisseurs: ‘Nos destins sont liés, plus encore qu’hier’

Rich results on Google's SERP when serching for 'tomegah-dogbé'

Le Togo a pris part au Forum Afrique 2021 du CIAN (Conseil français des investisseurs en Afrique). Victoire Tomegah-Dogbé, la cheffe du gouvernement a conduit la délégation togolaise. Elle a invité les opérateurs économiques à saisir les opportunités d’investissements au Togo.

L’événement a rassemblé plusieurs opérateurs économiques et d’investisseurs français et internationaux. Thème retenu : « Entreprises en Afrique : un nouveau pacte pour la relance ».

Intervenant à l’ouverture du forum Afrique, Victoire Tomegah-Dogbé a détaillé la stratégie de réformes destinées à stimuler l’investissement et à améliorer le climat des affaires au Togo.

« Le Togo est un pays entrepreneur, qui comprend et parle le langage des affaires. Il offre un cadre attractif et sûr pour les investisseurs étrangers et est une des économies africaines les plus ouvertes. Il s’est engagé dans une profonde dynamique de transformation économique et sociale, matérialisée par l’adoption du Plan National de Développement et de la Feuille de Route Gouvernementale Togo 2025. Il a su prendre la mesure de la pandémie de Covid-19, en adoptant les mesures appropriées, qui ont permis de limiter l’impact sanitaire de la crise. Il a été l’un des premiers pays du Continent à mettre en œuvre une politique de vaccination », a-t-elle indiqué.

Mme Tomegah-Dogbé a salué la vision du Chef de l’État togolais, Faure Gnassingbé grâce à qui les avancées sont obtenues.

Tomegah-Dogbé aux investisseurs

Pour relancer l’économie togolaise dans un contexte de résilience post-Covid-19, la Cheffe du gouvernement togolais a lancé un appel aux décideurs politiques et économiques.

« Les perspectives sont bonnes mais nous devons tous être vigilants et conscients de la nécessité d’agir ensemble et de manière cohérente pour répondre aux défis communs : la relance de la consommation, la régulation des exportations, le financement des économies. Nos destins sont liés, aujourd’hui plus encore qu’hier », a lancé Victoire Tomegah-Dogbé.

Mme le Premier ministre a précisé par ailleurs que l’ambition du Togo n’est pas différente de celle des autres pays à travers le monde. Il sera selon elle de « créer des emplois pour notre jeunesse et transformer l’économie pour un développement réel et inclusif ».

A Paris, la délégation togolaise a évoqué l’inauguration le 6 juin dernier de la Plateforme industrielle d’Adetikopé (PIA-Togo). Un projet développé dans le cadre d’un partenariat public-privé. Les potentialités de cette infrastructure ont été évoquées dans le cadre d’un atelier consacré à la transformation agro-industrielle au Togo. La séance présidée par Victoire Tomegah-Dogbé a été animée par le Ministre-conseiller à la Présidence de la République, M. Shegun Adjadi Bakari.

Le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation Locale, M. Kodjo Adedze, le Ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et du Développement Rural, Antoine Lekpa Gbegbeni, la Ministre chargée de la Promotion de l’Investissement, Rose Kayi Mivedor, et la Ministre déléguée auprès du Président de la République chargée de l’Énergie et des Mines, Mawunyo Mila Aziable.