Connect with us

Hi, what are you looking for?

Economie

Togo: l’importance des statistiques pour la mise en œuvre du PND

Views: 62

La communauté statistique africaine célèbre ce lundi 18 novembre la Journée africaine  de la statistique (JAS). Au Togo, l’Institut National de la Statistique et des Études Economiques et Démographiques (INSEED) décline un programme qui s’étend jusqu’au 25 novembre  prochain pour plus d’impact. L’institut dirigé par Koame Kouassi entend saisir l’occasion en vue de montrer davantage l’importance de la Statistique dans le développement du Togo.

Advertisement. Scroll to continue reading.

L’apothéose de la JAS 2019 a lieu le 25 novembre prochain dans la région des Plateaux. La délocalisation de la journée à l’intérieur du pays se justifie par la volonté de l’INSEED de rapprocher ses services de la population.

A l’occasion, l’Institut va sensibiliser le public sur l’importance de la statistique dans le développement socio-économique du Togo.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

D’ores et déjà, Tchiou Animaou, indique que  les statistiques sont incontournables… Le secrétaire général de l’INSEED informe que généralement l’on définit la statistique comme le miroir du développement. C’est dans la statistique que le développement se retrouve, car selon lui,  de bonnes statistiques donnent des orientations pour un bon développement.

De ce fait, M. Animaou révèle que le Togo ne peut réaliser son Plan national de développement (PND) sans se référer à la statistique, base primordiale de toute politique de développement.

« La mise en œuvre du PND, ne serait efficace que s’il y a des statistiques fiables qui indiquent le chemin à parcourir. C’est-à dire d’où on est parti, d’où on va et d’où on doit passer », a-t-il ajouté.

La JAS 2019 est placée sous le thème « Tout le monde compte : des statistiques de qualité pour une meilleure gestion des déplacements forcés en Afrique ».

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le thème concorde avec celui du sommet de l’Union africaine tenu à Addis Abeba en février intitulé « Année des réfugiés, rapatriés et personnes déplacées internes : vers des solutions durables au déplacement forcé en Afrique ».

Il a été choisi pour sensibiliser les décideurs, les partenaires techniques et financiers, les producteurs de données statistiques, les chercheurs et le grand public à l’importance cruciale des statistiques désagrégées pour répondre au concept de « ne laisser personne pour compte » des Objectifs de développement durable en général et plus particulièrement, au défi de la gestion des déplacements forcés en Afrique.

{loadmoduleid 212}

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Economie

Sandra Johnson acte le démarrage effectif des activités du Projet d’harmonisation et d’amélioration des statistiques en Afrique de l’Ouest (PHASAO) au Togo. La secrétaire...

Economie

L’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) a lancé vendredi à Lomé l’enquête permanente sur le commerce international des...

Economie

Le Programme présidentiel d’excellence pour le Plan national de développement (PPE-PND) tient sa première promotion des étudiants en Master II. Après 18 mois de...

Sticky Post

L’Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques (Inseed) a présenté jeudi à Lomé les résultats issus de l’Enquête Harmonisée sur...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P