1

Tsegan en Egypte avec un message de Gnassingbé pour Al-Sisi

Une délégation de l’Assemblée nationale togolaise a entamé mercredi une visite de 5 jours en Egypte. La délégation est conduite par la Présidente de la représentation nationale togolaise, Yawa Tségan qui répond ainsi à l’invitation de son homologue égyptien, Dr Ali Abdel-Aal Sayed Ahmed.

La visite qui se déroule jusqu’au 25 août prochain sera l’occasion pour Yawa Tségan et sa délégation de transmettre au Président égyptien un message du Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé.

{loadmoduleid 210}

La présidente de l’Assemblée nationale togolaise évoquera avec ses interlocuteurs les moyens de renforcer les relations parlementaires entre les deux pays. Yawa Tségan devrait également avoir une rencontre avec un groupe de responsables égyptiens.

A noter que Mme Tségan est accompagnée par son 3ème Vice-président, André Johnson, du Président de la Commission des Finances et du Développement Economique, Djossou Semondji, du Président de la Commission Agro-Pastorale, de l’Aménagement du Territoire et du développement rural, Tchala Kazia, du Rapporteur de la Commission de l’Education et Développement Socioculturel, Kouméalo Anate.

{loadmoduleid 212}




Faure Gnassingbé lance la ferme égypto-togolaise de Lama-Tessi

Le Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé a présidé samedi à Lama-Tessi, l’ouverture de la ferme agricole moderne égypto-togolaise. C’était en présence de plusieurs membres du gouvernement et de l’ambassadeur de la République arabe d’Egypte au Togo. Cette ferme est l’un des fruits des excellentes relations de coopération entre le pays des pharaons et le Togo.

La ferme agricole de Lama-Tessi (Préfecture de Tchaoudjo) a pour spécificité, la promotion de la culture du blé en plus du riz et du maïs.

Sa construction est partie intégrante d’un mémorandum d’entente, signé en septembre 2015 à Lomé, entre le Togo et l’Egypte pour la création de deux exploitations agricoles.

{loadmoduleid 210}

« Cette initiative commune nous offrira l’opportunité de stimuler la recherche et la productivité agricole. Ce projet est le fruit de l’excellence des relations qui lient notre pays à la République sœur d’Egypte à qui je réitère toutes les condoléances du peuple togolais », a posté Faure Gnassingbé samedi sur son compte twitter.

La ferme de Lama-Tessi devrait porter sur 150 hectares dans la région centrale du Togo avec un financement qui serait entièrement apporté par les autorités égyptiennes.

Par les deux projets communs, le Togo et l’Egypte entendent renforcer leur coopération sud-sud qui se traduira à travers le transfert de compétences et de technologies




Un émissaire d’Abdel Fattah Al-Sissi chez Faure Gnassingbé

Le Chef de l’État togolais a reçu jeudi en audience l’ambassadeur égyptien Raouf Saad. L’émissaire d’Abdel Fattah Al-Sissi est arrivé à Lomé pour  transmettre un message du président égyptien à Faure Gnassingbé. Il était accompagné par l’ambassadeur d’Egypte au Togo, Mohamed Karim Shérif.

Selon Raouf Saad, le Président égyptien Abdel Fattah al-Sissi souhaite renforcer davantage les relations de coopération avec le Togo pour un développement  économique dans les deux  pays. Ce qui explique son déplacement au Togo.

Avec le Chef de l’Etat togolais, M. Saad a discuté des relations bilatérales, commerciales, économiques et d’investissement.

{loadmoduleid 210}

« J’ai apporté un message du Chef de l’Etat égyptien au Président Faure Gnassingbé. Nous voulons renforcer les relations fraternelles entre nos deux pays et aussi pour notre coopération aussi bien dans le cadre africain qu’international », a ajouté le diplomate égyptien.

Lomé et le Caire entretiennent d’excellentes relations d’amitié et de coopération. Des relations qui se sont renforcées depuis l’arrivée au poste d’ambassadeur d’Egypte au Togo de Mohamed Karim Shérif.




Victoire Dogbé en Egypte pour connecter les jeunesses togolaise et égyptienne

Victoire Tomegah-Dogbe, la ministre togolaise du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes séjourne depuis le début de la semaine au Caire. A la tête d’une délégation de son département, Mme Dogbé a échangé mardi avec son homologue égyptien en charge de la jeunesse et des sports pour le partage des expériences en vue de l’épanouissement des jeunes.

La délégation de Victoire Dogbé est composée de Telata Arime Anala, le Directeur de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, d’Omar Agbangba, le Directeur général de l’Agence nationale de volontariat du Togo (ANVT), de Régis Batchassi, le Président du Conseil national de la jeunesse (CNJ) et de Mazalo Katanga, la Directrice générale de l’ANADEB, notamment.

Après un accueil chaleureux réservé à la délégation, la ministre Tomegah-Dogbé et sa suite ont eu à visiter le Nil et les pyramides.

Mardi en milieu de matinée, la délégation a été reçue par le ministre égyptien de la jeunesse et des sports, Khalid Abdul Aziz. Les échanges ont porté sur les possibles de coopération entre les deux départements ministériels dans la logique des relations bilatérales qui existent entre le Togo et l’Egypte.

{loadmoduleid 210}

L’ambition des deux pays est des parvenir à une autonomisation et de la réadaptation des jeunes sur le plan politique et sur le plan économique et de soutenir la culture et le sport pour les jeunes et le niveau des jeunes

Selon des informations communiquées à Togo Breaking News, cet après-midi, la délégation de la ministre togolaise aura l’honneur de visiter la Tour du Caire avant un dîner en son honneur.

Notons qu’il est également prévu à l’agenda, un tour d’inspection au Centre de la jeunesse de Guézira avant le départ de la délégation togolaise. Des programmes de développement qui ont été mis en œuvre pour offrir le meilleur service pour les jeunes ainsi que le Parlement égyptien seront aussi visités.




L’Egypte, sous le charme du Made in Togo, promet un appui aux entrepreneurs

Karim Shérif Mohamed était à la clôture de la deuxième Foire Made in Togo vendredi. C’est la première fois que l’Ambassadeur de l’Égypte au Togo participe à cet évènement qui vise la  promotion et la visibilité des  produits locaux. Et les raisons qui sous-tendent ce déplacement du diplomate égyptien sur le CETEF sont d’ordre diplomatique.

Un  peu comme tout visiteur, Karim Shérif  Mohamed était allé à la Foire Made in Togo pour découvrir les produits togolais.

A la différence près des autres, l’Ambassadeur d’Egypte au Togo y est allé  également pour apporter le soutien de tout un pays aux jeunes producteurs ou entrepreneurs togolais.

« Je suis là pour faire la  connaissance des produits locaux et soutenir les producteurs en voyant dans quelle mesure nous pouvons faire bouger la coopération entre les jeunes entrepreneurs du Togo et ceux d’Égypte « , a-t-il indiqué.

Le diplomate égyptien qui a souligné l’existence actuelle d’un programme de partage d’expériences entre les jeunes entrepreneurs des deux pays, n’a pas manqué de préciser qu’à la récente  Foire Internationale du Caïre, les produits Made in Togo ont impressionné plus d’un.

{loadmoduleid 210}

Selon lui, certains fruits  comme l’ananas et la papaye par exemple  exposés à Foire Made in Togo ne sont pas  cultivés en Égypte.

Dans le cadre d’une coopération Sud-Sud, il a prévu entamer des tractations pour que ces produits soient commercialisés bientôt au pays des pharaons et qu’en retour le Togo parvienne lui aussi à offrir une visibilité à des produits égyptiens inexistants sur son sol.

Pour rappel, l’Égypte a été le pays d’honneur à la 13è Foire Internationale de Lomé, ceci prouve une fois encore que les relations diplomatiques entre le Togo et l’Égypte sont au beau fixe.




L’Eglise Copte d’Egypte aux petits soins des malades à Kpalimé et Kara

Les médecins de l’Eglise  Copte Orthodoxe d’Egypte viennent encore de prouver aux Togolais combien ils tiennent à leur Serment d’Hippocrate. Du 24 juillet au 03 août derniers, ils ont tenu une mission médicale dans les villes de Kpalimé et de Kara.

Avec pour objectif principal, amener l’hôpital vers la population et aider les démunis à bénéficier des soins gratuits, la mission médicale de l’Eglise Copte Orthodoxe a commencé à Kpalimé.

Pendant deux jours (du 24 au 25 juillet), les missionnaires étaient  au centre des Sœurs Thérèse, CHR Kpalimé et au Dispensaire Notre Dame de la Trinité où ils ont offert divers soins gratuits aux patients.

En dehors des soins, ces médecins égyptiens ont eu une réunion avec le Directeur de l’hôpital CHR Kpalimé au cours de laquelle ils ont discuté d’une prochaine mission gratuite qui aura lieu en février 2018.

A Kara, c’est au CHU de la ville que les spécialistes égyptiens  ont eu à poser leurs valises. Du 30 juillet au 03 août, ils ont consulté, opéré et traité gratuitement plus d’une centaine de malades souffrant de divers  maux.

{loadmoduleid 210}

Une séance informatique pour la formation des jeunes médecins et infirmières et des échanges avec les  collègues chirurgiens viscérales de CHU Kara ont également marqué l’étape de Kara.

Aussi note-t-on, 60 consultations, 22 audiométries et 19 mesures ont été prises pour la préparation des aides auditives en Égypte et les envoyer gratuitement aux malades.

Des médicaments, de matériels ont été aussi octroyés aux hôpitaux visités. Il y a eu également des opérations et des pansements.




Le Togo et l’Egypte célèbrent des relations privilégiées à Lomé

Les peuples égyptien et togolais sont des peuples frères; mieux, ils sont les mêmes peuples. Les peuples du Sud-Togo, les Ewé sont venus du sud de l’Egypte. L’ambassadeur de l’Egypte au Togo, Mohamed Karim Shérif a fait part de cette réalité mardi à Lomé lors d’une réception qu’il donnait à l’occasion du 65e anniversaire de l’indépendance de l’Egypte. Le ministre togolais des affaires étrangères, Robert Dussey prenait part à cette réception.

C’est au Musée national du Togo, endroit symbolique qui témoigne de l’histoire du peuple togolais, que la réception a eu lieu. Pour Karim Shérif, le musée national du Togo a été choisi pour la réception de cette année en raison de l’importance de la culture comme un pont de compréhension et de tolérance ; également du mémorandum signé en 2016 entre les deux pays dans les domaines de la culture et de la communication.

« La troisième raison concerne les relations d’histoire entre le peuple Ewé et l’Egypte. En effet, j’ai appris de mes amis togolais durant mes deux années passées ici que le peuple Ewé vient de l’Egypte, un thèse corroborée par mes recherches sur internet », a justifié le diplomate égyptien qui salue les valeurs culturelles du Togo et de son pays.

En outre, le diplomate qui est dans sa dernière année au Togo a voulu marquer son passage. Karim Sherif salue l’hospitalité et la coopération des autorités togolaises qui ont permis de booster les relations entre les deux pays.

« Je voudrais saisir l’opportunité de ce moment pour saluer l’excellence des liens d’amitié, de solidarité et de coopération entre nos deux pays sous le leadership de nos deux présidents qui partagent les mêmes missions et visions pour leur pays et continent et pour leurs efforts louables dans la promotion d’une paix durable et d’une Afrique prospère et dynamique », a-t-il déclaré se réjouissant des bonnes relations qu’entretiennent Le Caire et Lomé.

{loadmoduleid 210}

« Je m’en vais rassuré sachant que les fondations des relations de coopération entre nos deux pays sont bien posées », a indiqué Karim Shérif.

Le Chef de la diplomatie togolaise s’est pour sa part réjouit des relations privilégiées que le Togo entretient avec l’Egypte, symbole de la fierté africaine dans le monde.

« Je demeure convaincu que les bonnes dispositions qui se manifestent de part et d’autre, les relations entre nos deux pays ne seront que davantage consolidées pour un développement socio-économique mutuellement bénéfique et je voudrais m’en féliciter qu’un futur d’espoir et de prospérité nous attend », a déclaré le Prof. Robert Dussey.




Faure Gnassingbé implore la bénédiction d’Allah sur l’Egypte

1950-2017, cela fait exactement 67 ans que la République arabe d’Egypte a accédé à la souveraineté internationale. La célébration de cet anniversaire a lieu ce mardi 25 Juillet en Egypte mais aussi à Lomé. Déjà, le Président togolais, Faure Gnassingbé  a adressé un  message à son homologue  Fattah Al-Sisi au nom des bonnes relations qui unissent les peuples égyptien et togolais.

« A l’occasion de la fête nationale de votre grand et beau pays, il m’est particulièrement agréable de vous adresser au nom  du peuple togolais, de son gouvernement  et en mon nom personnel, mes très vives et chaleureuses félicitations », lit-on dans le message dont Togo Breaking News a obtenu copie.

Faure Gnassingbé dit saisir l’opportunité de cette célébration pour saluer l’Excellence  des liens de solidarité et de coopération qu’entretiennent le Togo et l’Egypte.

Par ailleurs, le chef de l’Etat réaffirme son entière disponibilité à travailler davantage avec Fattah Al-Sisi pour maintenir ces relations plus étroites dans l’intérêt mutuel des deux peuples.

{loadmoduleid 210}

Par la même occasion, Faure Gnassingbé salue les efforts louables de l’Egypte dans la promotion d’une paix durable dans la sous-région. Il  implore Allah de bénir l’Egypte et tous les pays africains « afin que les  objectifs communs de bâtir une Afrique prospère, dynamique et rayonnante soient atteints ».

Signalons qu’à Lomé, l’ambassadeur de l’Egypte donne une réception pour marquer ce 67e anniversaire.




Dramani convié en Egypte par le président du parlement égyptien

Karim Shérif l’ambassadeur de l’Egypte au Togo a été reçu en début de semaine par le Président de l’Assemblée nationale togolaise Dama Dramani. Le diplomate égyptien était allé transmettre les félicitations de l’Egypte au Togo pour sa désignation à la présidence de la CEDEAO. Occasion également de remettre à Dama Dramani une invitation à se rendre au pays des pharaons.

« … c’est également pour transmettre une lettre d’invitation du président de l’Assemblée nationale égyptienne à son homologue togolais afin qu’il visite prochainement l’Egypte pour lancer la coopération parlementaire entre les deux pays », a déclaré Mohamed Karim Sherif.

Selon le diplomate égyptien, un plan de coopération a été établi pour la diversification de la coopération égypto-togolaise dans tous les domaines depuis 2015. De ce fait, il pense qu’il est temps que la coopération parlementaire soit une réalité dans les relations entre les deux pays.

{loadmodule mod_phocagae,Phoca ADS}L’Egypte qui croit fortement aux vertus de la coopération sud-sud veut entretenir avec le Togo une coopération bénéfique pour les deux peuples.
M. Sherif annonce que cette visite en Egypte d’un président de Parlement togolais sera une grande visite qui contribuera à renforcer l’amitié entre le président togolais, Faure Gnassingbé et son homologue égyptien, Abdel Fattah Al-Sisi.




Des officiers togolais bientôt forts comme les hauts gradés égyptiens

Au fil des mois, les relations de coopération entre le Togo et la République arabe d’Egypte se diversifient. Après des accords dans les domaines des infrastructures, de l’urbanisme, de la communication, sanitaire, culturel, agricole et judiciaire, les armées des deux pays se mêlent à la danse. Des officiers togolais viennent d’achever une formation en Egypte.

Du 28 avril au 18 mai 2017, une demie dizaine d’officiers des forces de défense et de sécurité du Togo ont pris part un programme de formation organisé au Caire par l’Agence égyptienne du partenariat pour le développement.

Le recyclage organisé en collaboration avec la haute hiérarchie des Forces armées égyptiennes a permis de renforcer les capacités de ces cadres de l’armée togolaise.

{loadmodule mod_phocagae,Phoca ADS}

L’ambassadeur d’Egypte au Togo, Mohamed Karim Shérif explique que la démarche s’inscrit dans le cadre du Programme de renforcement des capacités des cadres africains. Il est initié par l’agence égyptienne du partenariat.