1

Expo Dubaï 2020: le Togo démarre sa campagne de participation

Le Togo est en route pour Dubaï.  Le pays participe à l’Expo Dubaï 2020, une exposition universelle d’une vitrine diplomatique, technologique, industrielle et artistique d’un pays ouvert sur le monde entier. A ce rendez-vous de cette année, le Togo entend mettre en avant les initiatives utilisant le numérique pour réduire la fêlure sociale. La campagne de promotion de la participation du pays à cet événement a  été lancée jeudi par le ministre en charge du commerce, Kodjo Adedze.

{loadmoduleid 212}

Expo Dubaï 2020 se tient du  1er octobre 2021 au 31 mars 2022 à Dubaï. L’événement est une vitrine diplomatique, technologique, industrielle et artistique d’un pays ouvert sur le monde entier. Le pays hôte accueille d’autres nations sur son territoire, leur donne ainsi l’occasion de montrer leurs dernières innovations. Les exposants sont d’abord les Etats, le secteur privé et la société civile qui en retour montrent leurs dernières prouesses.

Pour Dubaï 2020 les sous thèmes retenus sont : la Durabilité, la Mobilité et l’Opportunité. Le Togo a inscrit sa participation dans le sous thème « Mobilité » qui exprime les connexions matérielles et virtuelles entre les personnes, les biens et les idées plus intelligentes et plus productives.

« C’est sous ce thème, que notre pays entend mettre en avant les initiatives utilisant le numérique pour réduire la fêlure sociale. Ainsi, le thème retenu par notre pays s’intitule ‘’ l’inclusion du numérique dans le développement des populations’’ », a indiqué Kueku-Banka Johnson, Commissaire général du Togo à l’Expo.

Ce conclave mondial s’étendra sur une superficie totale de 438 hectares et la représentation du Togo se fera dans un pavillon à deux niveaux  dont la surface au sol fait 212 mètres carrés.

{loadmoduleid 214}

Outre l’aspect exposition, la participation togolaise sera meublée par plusieurs activités notamment : la journée économique, les foras  d’affaires et surtout la journée nationale, événement phare qui permet de démontrer les valeurs culturelles, touristiques et économiques des pays participants.

Pour Kodjo Adedze, compter le Togo parmi les 192 pays participants à cette exposition universelle est un grand honneur.

« Cette participation nous permettra d’exposer au monde entier, nos avancées notables dans les différents secteurs novateurs qui donnent la résilience à notre économie surtout numérique », a ajouté le ministre.

Le Togo est à sa 4ème participation, la première en 2000 à Hanovre en Allemagne, la 2ème en 2010 à Shanghai en Chine, la 3ème en 2015 à Milan en Italie.

{loadmoduleid 220}




15e Foire de Lomé: les exposants retardataires s’exposent à des sanctions

Le Centre Togolais des Expositions et Foires de Lomé (CETEF) a rappelé mercredi la date butoir retenue pour l’achèvement de la construction ou l’aménagement des stands dans le cadre de la 15e  Foire Internationale de Lomé (15è FIL). Elle est fixée sur le 22 novembre prochain. La Direction du CETEF annonce des sanctions à l’encontre des exposants qui ne se conformeront pas à cette date. 

Dans un communiqué, le CETEF-Lomé a informé les exposants de la 15ème FIL  ayant réservé des espaces ou qui prévoient le faire que cette année la construction et l’aménagement de leurs stands devront être complètement achevés au plus tard le 22 novembre 2018 à minuit.

« Après cette date, le CETEF-Lomé se verra dans l’obligation de fermer le stand jusqu’au mercredi 28 novembre et d’imposer une pénalité équivalent à 25% du coût du stand » prévient le communiqué signé par Kueku-Banka Johnson.

{loadmoduleid 210}

La 15ème FIL a lieu du 23 novembre au 10 décembre prochains. Elle est placée sous le thème : « la chaîne de valeur, vecteur du progrès économique ».

Cette édition aura pour pays invité d’honneur, le Burkina-Faso.




14e FIL: les innovations de Cafe Informatique, Go Africa Online et de la BIDC

C’est le lundi prochain que la 14e Foire internationale de Lomé (Fil) fermera ses portes. Mais avant, les sociétés présentes sur le site du Centre togolais des expositions et foires de Lomé (CETEF-Lomé) continuent de dévoiler leurs innovations dans le secteur du numérique. Cette semaine, Cafe Informatique, Go Africa Online et la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC) ont présenté leurs atouts numériques.

La société de distribution de connexion internet « Café informatique » a présenté vendredi sur le site de la foire, ses différents produits et qui peuvent permettre aux clients de booster leurs activités.

A l’occasion, la société de Jean-Marie Noagbodji a annoncé le lancement dans les prochains jours de l’application « Microsoft 365 ».

« Cette application est une solution de Microsoft qui vous permet de pouvoir bénéficier de toutes les nouvelles technologies de Microsoft à moindres coût », a expliqué Noagbodji Ayikido, Directeur général Ajoint de Café informatique.

L’idée est d’aider les clients à ne plus acheter des licences coûteuses de Microsoft pour pouvoir utiliser la solution Microsoft. L’application est accessible sur ordinateurs, tablettes et portables.

Par ailleurs, Café Informatique dans la dynamique de la célébration de ses 30 ans d’existence offre une promotion spéciale pour l’accès à la connexion internet. Ainsi, jusqu’au 31 janvier 2018, l’installation de connexion internet est gratuite.

Ensuite, la BIDC, bras financier du développement de la CEDEAO et dont les investissements couvrent environ 340 millions de citoyens a également expliqué ses prestations aux participants de la 14e Fil de Lomé.

{loadmoduleid 210}

La Banque intervient dans le secteur public auprès des États et privé auprès des entreprises. Elle prévoit une enveloppe de 1,123 milliards de francs CFA sur la période 2015-2020, pour financier les projets de développement notamment dans le domaine agricole et éducatif des États membres de la CEDEAO. La BIDC est actionnaire fondateur de Ecobank et de la SABER. Elle est également actionnaire et fondateur de la compagnie aérienne ASKY Airlines. La banque fait partie des partenaires et gestionnaires du fonds de garantie des industries culturelles (FGIC).

Enfin, Go Africa Online, une société qui fonctionne rien que dans le numérique offre une possibilité d’emploi aux visiteurs de la 14e FIL. Elle offre la possibilité aux demandeurs d’emploi de se rapprocher des entreprises en s’inscrivant sur une liste disponible à la foire au pavillon Agou.

« Lorsque une société a besoin d’un profil, ils nous envoient l’offre et automatiquement nous leur envoyons ceux qui sont inscrits chez nous « , a déclaré Jean Pierre Afassinou responsable des données et événements à Go Africa online.

De l’autre, la société offre un annuaire numérique et papier aux entreprises pour une grande visibilité.




La 13e Foire de Lomé s’achève avec un chiffre record de 1019 exposants

La 13e Foire Internationale de Lomé et le 1er Salon international des Cosmétiques et de la Beauté (SICOBE) sont rentrés dans l’histoire. Pendant 17 jours, les plus de 1019 exposants ont vu défiler plus de 290 100 visiteurs. Le chiffre a été avancé lundi par le Directeur général du Centre togolais des expositions et foires de Lomé, Kueku-Banka Johnson.

Dressant le bilan de l’édition 2016 du rendez-vous commercial de Lomé, Kueku-Banka Johnson s’est félicité de la réussite de l’évènement qui a été l’occasion qui a permis aux hommes d’affaires venus de divers pays d’exposer, de vendre et d’avoir des rencontres B to B.

« Pour la première fois, nous avons eu des participants de qualité, des visiteurs de qualité… J’espère que ça va continuer comme ça », a déclaré M. Johnson.

Au niveau des exposants, les chiffres sont en hausse. La 13e FIL a connu la participation de 1019 exposants. Ces exposants de la FIL 13 ont eu à occuper une superficie de 18.842 mètres carrés.

Placée sous le thème : « Promotion de l’agro-industrie, gage de développement économique », la foire a eu comme pays invité d’honneur, la république arabe d’Egypte, représentée à la foire avec 14 entreprises spécialisées dans l’agro-industrie et dans l’exploitation du cuir.

Selon Kueku-Banka Johnson, la Foire de Lomé a été répertoriée comme la meilleure de la sous-région par la CEDEAO.

Rappelons que les exposants sont venus d’Égypte, du Mali, du Ghana, du Niger, du Burkina Faso, du Sénégal, de Côte d’Ivoire, de France, des Etats-Unis, de l’Iran, de Guinée, de Syrie, du Maroc, du Bénin, du Cameroun, de Madagascar, de Belgique, d’Italie, du Nigeria et d’Inde. 

La 14e Foire de Lomé se tiendra du 24 novembre au 11 décembre 2017. Mais déjà en juillet, le CETEF organise la 2e édition de la Foire Made in Togo, la Foire de Jeunes entrepreneurs.




Un mort et 5 blessés dans un accident à Togo 2000

Un malheureux drame s’est produit dimanche autour de 20 heures GMT devant l’entrée principale du Centre togolais des expositions et foire de Lomé, CETEF. L’accident a coûté la vie à une femme enceinte et 5 autres personnes ont été gravement blessées.

L’accident a été causé par une voiture venant de la zone Bè-Kpota et qui aurait foncé droit dans la foule alors que le chauffeur ait perdu le contrôle du volant.

Selon le Service de communication du CETEF, on dénombre un mort, une femme enceinte selon plusieurs témoins, et au moins cinq autres blessés graves.

Les blessés ont été urgemment évacués par les sapeurs-pompiers. Le chauffeur serait entre les mains des forces de l’ordre déployées au niveau du Cetef pour assurer la sécurité.

 




SICOBE: Cadre d’échanges entre acteurs du cosmétiques à la 13e FIL

Dans l’ombre de la 13ème foire internationale de Lomé (FIL), se déroule depuis vendredi dernier, la première édition du Salon International des Cosmétiques et de la Beauté (SICOBE). Les expositions et conférence dans le cadre de ce salon se tiennent à l’étage du pavillon OTI. 

Le salon réunit des acteurs de l’univers du cosmétique togolais et d’ailleurs à savoir les fabricants, les fournisseurs, les investisseurs, les hommes de métiers et les établissements de formation. 

Au SICOBE sont exposées toutes les gammes de produits cosmétiques destinés à l’entretien de la peau, du visage ou encore des cheveux. C’est également un espace de rencontre et d’échanges entre professionnels du domaine.

Johnson Kuéku Banka, le Directeur du Centre togolais des expositions et foire de Lomé (CETEF) a présidé un atelier sur les soins des cheveux dans le cadre du SICOBE.

Dans une communication à l’occasion, Chimène SOSSA, coiffeuse et visagiste a invité la population à se rapprocher des professionnels pour connaitre quels produits utilisés pour les types de cheveux.

« L’ignorance a abimé nos cheveux et la femme africaine a pris conscience qu’en revenant au naturel, elle sauve ses cheveux, et que dans la nature, il y a tout pour se faire belle et jolie », a-t-elle expliqué.

Kueku-Banka Johnson indique qu’en dehors des expositions, 5 panels de discussions sont prévus. Ils porteront sur l’utilisation des produits cosmétiques, les méthodes réparatrices, les meilleures pratiques de soins du corps, l’utilisation des produits locaux pour une meilleure santé corporelle.

Il est également prévu des rencontres entre fabricants et clients (B2B), des conférences, des consultations dermatologiques et capillaires, etc.




La 13e Foire internationale de Lomé a pris son envol, le 1er SICOBE avec…

C’est parti depuis ce vendredi pour la 13e Foire internationale de Lomé (FIL), une édition couplée au premier Salon international des cosmétiques et la beauté (SICOBE). Le thème retenu pour la manifestation est la « Promotion de l’agro-industrie gage de développement économique ». L’Egypte, pays invité spécial s’organise à marquer cette édition de la foire.

Johnson Kuéku-Banka, le directeur du Centre des expositions et foires de Lomé (CETEF) est conscient que le secteur agro-industriel peut booster la croissance pour les secteurs agricole et du Togo. M. Johnson estime que l’agro-industrie est en mesure de promouvoir l’industrialisation et la création de l’emploi urbain, briser le cercle d’écart de productivité du développement, réduire les coûts des aliments et les incertitudes des approvisionnements, et améliorer le régime alimentaire.

Raison pour laquelle, avec l’équipe d’organisation, il a été décidé que la 13e FIL en fasse la promotion dont les activités ont démarré vendredi avec les expositions et les animations de stands. 

Le CETEF s’attend à l’arrivée de plus de 1000 exposants issus de 30 pays et à l’affluence de plus de 300.000 visiteurs.

Quant à l’Egypte, son ambassadeur au Togo, Karim Sherif affirme que la participation à la 13e FIL rentre dans le cadre de son retour en Afrique et de l’améliorer des relations entre les deux pays. 

Ainsi, a-t-il annoncé l’arrivée de 15 entreprises spécialisées dans l’agro-industrie et dans l’exploitation du cuir. Sont également attendus, es représentants de l’agence nationale égyptienne des foires et expositions et du ministère de l’investissement.

Dans la foulée, le SICOBE bat également son plein avec la mobilisation de plusieurs acteurs du domaine. L’évènement permettra d’observer et d’anticiper les tendances sur le marché du cosmétique en plein développement. Les visiteurs auront l’occasion de découvrir et d’apprendre la bonne utilisation des produits cosmétiques pour un bien être du corps humain.

Selon le programme établi, l’ouverture officielle de la Foire est prévue pour le lundi prochain.




Une grande caravane a annoncé la 13e foire de Lomé

Une grande caravane de sensibilisation a sillonné la ville de Lomé jeudi pour annoncer les couleurs de la 13e édition de la Foire Internationale de Lomé. Le but était de mobiliser la population pour ce rendez-vous commercial qui démarre vendredi.

Prévue pour se dérouler du 18 novembre au 05 décembre, elle s’est annoncé très innovatrice jeudi avec cette caravane. Hedzranawoé, Deckon,  Hanoukopé, Agbalépédo, Agoé et bien d’autres quartiers ont été sillonnés.

Cette 13ème édition est couplée au premier Salon International des Cosmétiques et de la Beauté  de Lomé (SICOBE).

La « Promotion de l’agro-industrie, gage de développement économique » est le thème retenu pour cette année et l’Égypte est le pays d’honneur.

Près de 1000 exposants venus d’une vingtaine de pays sont attendus et occuperont une superficie de 18.000 m2. Le nombre de visiteurs attendus est estimé à 300 000, selon Kueku-Banka Johnson, le Directeur général du Centre togolais des expositions et foires de Lomé (CETEF).




Kueku-Banka Johnson: ‘Nous attendons 900 exposants dont 70% ont déjà confirmé leur réservation’

Le Directeur du Centre togolais des expositions et foires de Lomé (CETEF), Kueku-Banka Johnson confirme le tenue de la 13e Foire internationale de Lomé (FIL) du 18 novembre-5 décembre prochains. L’édition de cette année est axée sur la promotion de l’agro-industrie.

Cette 13e édition de la Foire de Lomé sera couplée du Salon international des Cosmétiques et de la Beauté (SICOBE). L’Egypte est le pays invité d’honneur de cette édition qui enregistrera également la participation d’exposants de la Belgique et de l’Inde, notamment.

Kueku-Banka Johnson annonce dans cette interview ci-après que plus de 900 exposants sont attendus dont plus de 70% ont déjà confirmé leur réservation.

Togo Breaking News : Bonjour Monsieur le directeur. La 13ème FIL s’ouvre dans un mois. Comment se prépare le CETEF pour accueillir cet éventement ?

Kueku-Banka Johnson: Bonjour. Le CETEF comme d’habitude à pareil moment se prépare bien. Nos services techniques sont à pied d’œuvre pour rendre le site accessible à tous et sous peu la construction des stands va commencer. Comme vous le savez, le site du CETEF a accueilli cette année plusieurs d’événements (salon et foire) ce qui nous a permis d’avoir à ce jour une avancée considérable sur la mise en état du site.

On sait qu’un tel éventement est préparé dès la clôture de la campagne prudente. Vous effectuez souvent des voyage de prospection afin de lieux vendre le produit foire internationale de Lomé. Avez-vous démarré déjà ces voyages ? Où vous êtes-vous rendus ? Et combien de pays attendez-vous, qui sont-ils pour cette 13ème FIL ?

En effet nous avons eu, sous tutelle du ministère du commerce, de l’industrie,  promotion du secteur privé et du tourisme, à effectuer des missions à l’étranger où nous avons participé avec des opérateurs économiques togolais à des salons sur l’international. Nous étions à Bruxelles, en Inde, en Égypte, ….

Comme dans nos prévisions, attendons une vingtaine d’exposants qui vont venir d’une vingtaine de pays du monde dont des délégations de tous ces pays visités, tout en précisant que l’Égypte est notre invité d’honneur.

La 13ème FIL sera couplée du Salon International des Cosmétiques et de  la Beauté (SICOBE). Quel Est l’intérêt de ce salon inclus dans la FIL ?

Parmi les thèmes majeurs de notre époque, la beauté, la forme et la santé sont des thématiques qui mobilisent non seulement le grand public, mais tous les acteurs des filières économiques (de la recherche fondamentale au produit fini, en  passant par les réseaux de distribution et par les matières premières).

Le SICOBE est le rendez-vous idéal pour :

– Renforcer sa part de marché en Afrique

– Rencontrer les acteurs clés de la distribution sur le continent

– Rechercher des matières premières de qualité et      compétitives sur le marché togolais et de la sous-région.

– Observer et anticiper les tendances sur ce marché en plein développement!

– Découvrir et apprendre la bonne utilisation des produits cosmétiques pour un bien être du corps humain.

En outre, plusieurs activités vont meubler la 13ème FIL qui je le rappelle est couplé au Salon International des Cosmétiques et de la Beauté de Lomé (SICOBE).

Ainsi donc on aura comme  activités : des WORKSHOP SICOBE: Cours de Make-Up ; WORKSHOPSICOBE : Un Esprit saint dans un corps saint (Comment utiliser à bon escient les Produits Cosmétiques), il y aura des Concours de coiffure et de beauté SICOBE, deux journées d’affaires B to B (29 et 30 Novembre), des WORKSHOP SICOBE: TENDANCE NAPPY et WORKSHOP SICOBE: TENDANCE RASTA ; un nouveau concept de CONCERT baptisé « F.I.L MUSICS SESSION ».

Nous  n’oublions pas de parler de la journée République Arabe d’Égypte, Pays Invité  d’honneur ;  la Journée Thématique «PROMOTION DE L’AGRO-INDUSTRIE GAGE DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE », la Célébration de la Journée de l’industrialisation de l’Afrique et de la commémoration des 50 ans de l’ONUDI-TOGO.

Côté exposants, quels sont les chiffres : le nombre   d’exposant attendus ; ceux qui se sont déjà annoncés ?

Nous attendons neuf cent (900) exposants dont plus de 70% ont déjà confirmé leur réservation pour cette 13ème Foire International de Lomé.

 




Le SICOBE reporté pour le profit d’un plus grand nombre de togolais

Initialement prévu du 15 au 19 septembre prochains, le Salon international des cosmétiques et de la beauté (SICOBE) vient d’être reporté sur le mois de novembre prochain. L’annonce est faite par la Direction du Centre togolais des expositions et foires (CETEF), structure organisatrice dudit salon.

Selon l’équipe de Kueku-Banka Johnson, le SICOBE se tiendra concomitamment avec la 13ème édition de la Foire internationale de Lomé prévue pour se tenir du 18 novembre au 05 décembre 2015. 

Le report est dû à des raisons organisationnelles. Il permettra de mobiliser davantage de togolais.

« Ce report est pour permettre à un plus grand nombre de togolais de bénéficier des retombées du Salon surtout les conseils des spécialistes », indique M. Johnson.

Les activités inscrites au programme du SICOBE auront effectivement lieu dans le courant de la 13e Foire de Lomé. Il s’agit notamment des séances B2B entre fabricants et clients (B2B), des conférences, des consultations dermatologiques et capillaires, des présentations exclusives de produits de beauté,  projections de fi¬lms de sensibilisation ou encore des témoignages.

Le SICOBE est l’une des trois grandes activités prévues cette année par le CETEF qui a eu à organiser la première édition de la Foire « Made in Togo » du 22 Juillet au 02 Août 2016 derniers.