Ad Top Header
Didier ASSOGBA

Didier ASSOGBA

Le Togo est en plein pied dans une politique de communalisation intégrale depuis les élections locales de juin 2019. Un an après la prise effective de fonction des élus locaux, l’heure d’auto-évaluation s’approche pour les 117 communes. Mardi, l’outil devant servir à cette auto-évaluation des performances des communes a été examiné à Lomé grâce à l'appui du Programme Décentralisation et Gouvernance Locale (ProDeGoL). Il sera mis en œuvre de façon expérimentale dans 3 communes pilotes à compter de janvier 2021 avant d’être standardisé.

Le Mouvement du peuple pour la liberté est consterné par l’attitude des juges du Tribunal de première instance de Lomé dans le dossier du pétrolegate. L’organisation politique a exprimé mercredi son indignation au sujet de la condamnation de Ferdinand Ayité et de son journal L’Alternative. Le MPL fustige la justice togolaise pour sa partialité dans le dossier et interpelle le gouvernement à prendre ses responsabilités.

Kayi Mivedor est nommée lundi dernier dans le nouveau gouvernement par le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé. La nouvelle entrante, compétente à tout point de vue, prend la charge du portefeuille de la promotion de l’investissement. Un grand défi qu’elle se devra de relever avec une grande application.

Le Comité d’action pour le renouveau (CAR) va se restructurer. Cette formation politique a perdu son président le 30 avril dernier. Dimanche, le Comité Directeur et le Conseil Sénatorial du parti se sont réunis en assemblée conjointe pour délibérer sur la continuité des organes statutaires du parti. 5 décisions importantes ont été prises à l’issue de la rencontre.

Il s’est tenu à Lomé durant le week-end, le premier Forum national des jeunes filles leaders placé sur le thème : « L’Excellence au féminin ». La rencontre organisée par l'ONG Cœur Solidaire a enregistré la participation d’éminentes personnalités dont la présidente de l’Assemblée nationale togolaise. Chantal Yawa Tsegan a d’ailleurs animé la leçon inaugurale du forum dans laquelle elle appelle les jeunes filles à prendre leur destin en main dans un monde en perpétuel changement, pour imposer le leadership feminin.

Des fédérations des syndicats d’enseignants ont manifesté leur volonté d’entrer en grève à compter du 16 novembre prochain. Un préavis de grève avait d’ailleurs été lancé le 2 novembre dernier, jour de la rentrée scolaire. Les choses se sont ensuite déroulées très vite. Des discussions ont eu lieu entre le gouvernement et l’ensemble des fédérations des syndicats. Les parties ont convenu d’une revue complète du protocole d’accord signé en 2018.

Myriam Dossou-d’Almeida est dans le vif du sujet. La ministre du développement, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes entend œuvrer pour la relance de l’entrepreneuriat des jeunes. Dans le cadre de la journée africaine de la jeunesse, elle a organisé une séance virtuelle sur le sujet. Mme Dossou-d’Almeida annonce le renforcement des mécanismes d’accompagnement à l’entrepreneuriat des jeunes.

Marguerite Gnakade n’est pas militaire mais elle est fille de militaire. Cadre de banque, elle dirige depuis début octobre 2020 le ministère des armées. En tant que telle, elle décide de s’affirmer sur le terrain et devant ses « hommes », en militaire.

Les suites du scandale de prévarication des deniers publics continuent d’indigner plus d’un au Togo. Le dossier révélé par le journal L’Alternative s’est retrouvé au tribunal de première instance de Lomé.  Mercredi, le juge en charge de l’affaire a condamné le tabloïd et son directeur à verser 4 millions à l’un des mis en cause. Les organisations professionnelles de la presse togolaise condamnent l’attitude de la justice.

L’Association Togolaise des Consommateurs (ATC) se prononce de nouveau sur le scandale financier dans l’importation du pétrole au Togo. Mardi, cette organisation de défense des droits des consommateurs a exigé du gouvernement la publication du rapport d’audit et apporté son soutien aux journalistes.

OTR