Ad Top Header
Didier ASSOGBA

Didier ASSOGBA

L’Agence Nationale de Promotion et de Garantie de Financement (ANPGF) a tenu mercredi son 4e webinaire du Mercredi de l’entrepreneur. Un évènement instauré par l’agence pour accompagner les Petites et Moyennes Entreprises /Petites et Moyennes Industries ANPGF (PME/PMI) pour leur essor. La rencontre virtuelle a permis d’inviter les participants à une réadaptation des méthodes  de commercialisation de leurs entreprises.

Les réseaux sociaux connaîtront prochainement leur quiétude. Les internautes quant à eux seront épargnés du harcèlement des arnaqueurs tapis derrière internet et se faisant passer pour des marabouts capables d’offrir des liasses d’argent. Le gouvernement béninois vient d’engager une chasse à ces personnes. La traque est confiée à la police qui s’appuiera sur les opérateurs de téléphonie mobile du pays.

La 7e édition des journées portes ouvertes de la presse togolaise a été ouverte mercredi à Dapaong. Organisé depuis 7 ans par le Conseil national des patrons de presse (CONAPP), cet évènement vise à rapprocher les médias des populations. Cette édition met l’accent sur le patriotisme et la citoyenneté.

La Chambre de Commerce Européenne au Togo (Eurocham-Togo) entend jouer à fond son rôle de promotion de l'investissement européen au Togo. C’est dans ce sens que les  membres de la chambre ont été formés vendredi dernier sur le nouveau Code des investissements du Togo. Il s’agissait d’un mini atelier présidé par Charles Kokouvi Gafan, le président de l’Eurocham-Togo.

Il s’est tenu lundi à Bamako, la réunion inaugurale du Groupe de soutien à la transition au Mali. La rencontre a été co-présidée par l’Union Africaine, la CEDEAO et les Nations Unies. Elle a connu la participation des représentants de haut niveau des pays membres de la CEDEAO, du G5 Sahel et d’autres pays et Institutions partenaires du Mali. Le Togo était représenté par le Chef de la diplomatie togolaise, Prof Robert Dussey.

La Dynamique Mgr Kpodzro (DMK) est remontée contre le pouvoir de Faure Gnassingbé. L’arrestation spectaculaire de Gérard Djossou le vendredi et celle de Brigitte Adjamagbo le samedi pendant qu’elle rendait visite à son collègue à la gendarmerie participent selon ce regroupement  d’un vaste complot  ourdi contre lui dans le but de le décapiter. Le but selon la conférence des président de la DMK, qui réclame d’ailleurs la relaxe pure et simple de ces 2 leaders, est d’empêcher le mouvement ayant soutenu Agbéyomé Kodjo à la présidentielle de 2020, d’assurer « l'alternance au sommet de l'Etat ».

Abidjan, la capitale ivoirienne, était sous le charme de Reckya Madougou le week-end dernier. La présidente du think and do tank Team RM y a dédicacé son ouvrage « Soigner les Certitudes ». C’est sur initiative conjointe de l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique en Côte d’Ivoire et l’Association Lead4her qui vient de sortir sa 20e promotion et dont l'ancienne ministre béninoise est la marraine internationale. La double cérémonie a enregistré la participation de personnalités politiques, du secteur privé, des universitaires, écrivains et associations de presse de la Côte d'ivoire.

Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Majesté Ihou Wateba et le président de l’Université de Lomé, Komla Dodzi Kokoroko également ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat n’en peuvent plus des mouvements d’humeur des enseignants de cette Université. Ils ont tenu jeudi une rencontre avec les responsables des syndicats des enseignants du supérieur. Occasion pour les 2 ministres de situer l’opinion sur le salaire que gagnent les enseignants selon leur grade et de mettre en garde les « fauteurs de trouble ».

Depuis son maquis, Agbeyome Kodjo continue ses réactions relativement aux suites de l’élection présidentielle de 2020. L’ancien Premier ministre d’Eyadèma vient d’adresser une lettre ouverte à Faure Gnassingbé. Dans la note, l’opposant porté à la présidentielle dernière par la Dynamique Mgr Kpodzro dénonce notamment le « harcèlement dont il est l’objet ». Se considérant toujours comme vainqueur du scrutin du 22 février dernier, alors même que le nouveau gouvernement de Faure Gnassingbé est en place depuis début octobre, Dr Kodjo demande au chef de l’Etat togolais de lui transférer pacifiquement le pouvoir. Seule façon pour eux de faire rentrer le Togo dans une nouvelle ère de démocratie.

La Dynamique Mgr Kpodzro (DMK) ne pourra pas manifester dans les rues de Lomé samedi prochain. Le ministre en charge de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et du Développement des territoires a refusé la manifestation.

OTR