Ad Top Header
Didier ASSOGBA

Didier ASSOGBA

Le Chef de l’Etat togolais a effectué un rapide tour mardi dans le Sahel. Faure Gnassingbé s’est rendu successivement à Niamey au Niger et à Ouagadougou au Burkina-Faso. Selon la Présidence togolaise, il s’agissait de visites d’amitié et de travail dans ces 2 pays.

C’est Noël avant l’heure au ministère des affaires étrangères, de l’intégration régionale et des togolais de l’extérieur. Mardi, les enfants du personnel de ce département ont reçu plusieurs cadeaux offerts par le ministre Robert Dussey. La démarche a bénéficié de l’appui de l’ambassade de la Chine au Togo.

L’organisation de la société civile, « Le Rameau de Jesse » aura trente (30) ans d’existence l'année prochaine. Le ton est donné à la célébration samedi à Lomé par un important colloque. Lévènement a enregistré la participation de plusieurs acteurs de la société civile togolaise et des leaders de partis politiques. Il est placé sous le sceau de la nécessité d’un ancrage démocratique au Togo et en Afrique. Au constat, les tenants du Rameau de Jesse pointent un net recul démocratique au Togo comme partout ailleurs sur le continent.

Le groupe AKADI continue sa montée et continue d’assurer. Récemment récompensé lors du concours des Nations Unies, le groupe a eu l’occasion d’émerveiller de nouveau le public de l’Institut Français de Lomé le 04 décembre dernier. Ce concert afro-fusion a été également marqué par des hommages à Jimi Hope et à Eugène Atigan.

L’Assemblée nationale togolaise a adopté vendredi le budget de l’Etat, gestion 2021. Cette loi consacre la budgétisation des engagements de la feuille de route du gouvernement. Le budget s’équilibre en dépenses et en recettes à 1.521,6 milliards de francs CFA. C’est à l’unanimité que les députés présents ont voté cette loi de finance au grand bonheur du ministre de l’économie et des finances, Sani Yaya et de la Présidente de l’Assemblée nationale, Chantal Yawa Tsegan. Selon les autorités, ce budget vise le bien-être de la population togolaise en 2021.

La Coordination nationale de la gestion de la riposte à la Covid19 a annoncé vendredi l'instauration d'un couvre-feu dans le grand Lomé du 20 décembre 2020 au 03 janvier 2021. Le couvre-feu aura lieu de 22 heures à 5 heures. 

Remis en liberté provisoirement après pratiquement trois semaines de détention, Brigitte Adjamagbo-Johnson et Gérard Djossou ne lâcheront rien. Les deux responsables de la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) ont annoncé à leur sortie de prison qu’ils poursuivront le combat jusqu’à ce que le Togo devienne le véritable Etat démocratique voulu par les populations. Il n’est pas question de lâcher, affirme Gérard Djossou pendant que Brigitte Adjamagbo promet un lendemain meilleur aux togolais.

La version finale de l’accord post-Cotonou entre les pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) et l’Union Européenne sera signée d’ici 6 à 9 mois. Le négociateur en chef de l’Organisation des Etats ACP (OEACP) a donné cette assurance. Le Chef de la diplomatie togolaise affirme que l’accord prend en compte aussi bien le volet technocratique que celui humain. De même, il assure que l’intérêt des pays africains est sérieusement pris en compte dans le cadre des négociations.

Depuis le début de l’état d’urgence décrété en raison de la crise sanitaire, les manifestations politiques sont systématiquement interdites par le gouvernement togolais. Ainsi, aucune manifestation n’a pu se tenir depuis l’élection présidentielle du 22 février 2020 malgré les multiples tentatives de la Dynamique Mgr Kpodzro. Le gouvernement togolais est accusé d’utiliser la Covid19 comme une arme politique. Pour le ministre de la sécurité et de la protection civile, Damehame Yark, il n’en est rien. Le général invite d’ailleurs les responsables politiques à oublier leurs querelles pour aider les autorités à remporter le combat contre la pandémie.

Le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement du territoire, Payadowa Boukpessi a rencontré lundi les partis politiques. La rencontre avait pour but de recueillir les propositions des acteurs politiques en vue de l’organisation des élections régionales dans le courant de l’année 2021. A l’occasion, plusieurs partis d’opposition ont exigé la décrispation du climat politique notamment à travers la libération des détenus politiques.

Page 6 of 230
OTR