Ad Top Header

Le gouvernement togolais était mercredi en conseil des ministres. La séance a été présidée par le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé. A l’occasion, le ministre du Développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Myriam Dossou-D'almeida a fait l’état des lieux du programme de cantines scolaires.

Le gouvernement togolais s'est engagé à garantir une source de financement aux jeunes et femmes entrepreneurs pour des projets porteurs. Ecobank-Togo s’engage dans cette dynamique. Elle a signé vendredi avec le ministère du développement à la base, de la jeunesse et de l'emploi des jeunes un partenariat dans ce sens.

La  traditionnelle revue annuelle de performance du ministère du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes s’est tenue mardi sous forme de webinaire. Myriam Dossou-d’Almeida, la patronne de ce département ministériel a présidé les travaux. Il était question de permettre aux acteurs du développement à la base et de la jeunesse de faire le bilan de la mise en œuvre de ses actions au cours de l’année 2020 et de préparer les actions au titre de l’année 2020.

Myriam Dossou-d’Almeida est dans le vif du sujet. La ministre du développement, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes entend œuvrer pour la relance de l’entrepreneuriat des jeunes. Dans le cadre de la journée africaine de la jeunesse, elle a organisé une séance virtuelle sur le sujet. Mme Dossou-d’Almeida annonce le renforcement des mécanismes d’accompagnement à l’entrepreneuriat des jeunes.

La composition du nouveau gouvernement togolais est connue jeudi. Le tout 1er gouvernement de la Première ministre, Victoire Dogbé comprend 30 portefeuilles en plus des 4 départements relevant directement de la Présidence de la République. On note plusieurs entrées dont celle de Myriam Dossou-d’Almeida qui prend l’important département du développement à la base.

Myriam Dossou-d’Almeida énumère les conduites à tenir pour apprendre à vivre avec la pandémie à coronavirus. La Directrice générale de l’Institut national d’assurance maladie (INAM) a évoqué un risque d’exacerbation de la crise sur les domaines économique et social. Mais au-delà de la crainte, Mme Dossou-d’Almeida évoque des pistes de solutions pour une résilience face à la pandémie.

L’Institut national d’assurance maladie (INAM) allège les taches aux assurés en cette période de pandémie du Coronavirus. Myriam Dossou-d’Almeida et son équipe ont décidé de suspendre exceptionnellement et provisoirement le contrôle de la validité des vignettes des cartes au niveau des prestataires.

La Journée de l’assurance maladie des étudiants s’est ouverte vendredi à Lomé. Initié par l’Institut national d'assurance maladie (INAM), l’évènement se veut un cadre d’échanges et de concertations pour la mise en œuvre de l’Assurance maladie universitaire. Les travaux ont démarré sous la coprésidence de la 2e Vice-présidente de l’Université de Lomé, Kafui Kpégba et de la Directrice générale de l’INAM, Myriam Dossou-d’Almeida.

Initiées en juin dernier, les consultations médicales foraines se poursuivent. Mardi, c’est environ 200 personnes, majoritairement des personnes âgées et des femmes, qui se sont présentées au CEG des Étoiles dans la Commune d’Amoutivé pour bénéficier de cette opération de gratuité de lunettes.

Au Togo, la campagne pour les premières élections communales depuis 32 ans amorcent le dernier virage. Les listes de candidats rivalisent d’ardeur pour convaincre les électeurs à porter leurs choix sur elles le 30 juin prochain. Dans la Commune d’Amoutivé, la liste Union pour la République (UNIR, au pouvoir) est dans le concret. Yevona Akuele Adanlete, Myriam Dossou-d’Almeida et les autres colistiers abordent avec les habitants des préoccupations réelles.

Page 1 of 2
OTR