Ad Top Header

Kayi Mivedor est nommée lundi dernier dans le nouveau gouvernement par le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé. La nouvelle entrante, compétente à tout point de vue, prend la charge du portefeuille de la promotion de l’investissement. Un grand défi qu’elle se devra de relever avec une grande application.

Le Parti des Togolais (PT) relève des insuffisances graves dans le programme d’action du gouvernement  Tomegah-Dogbe. Principalement sur l’axe 1 du Plan national de développement (PND) qui concerne le projet d’identification nationale biométrique (e-ID Togo). Nathaniel Olympio et ses collègues  évoquent une mauvaise appréciation du gouvernement qui prétend lutter contre l’apatridie alors que 85% sont apatrides. La solution serait de leur délivrer gratuitement la carte d’identité.

Marguerite Gnakade n’est pas militaire mais elle est fille de militaire. Cadre de banque, elle dirige depuis début octobre 2020 le ministère des armées. En tant que telle, elle décide de s’affirmer sur le terrain et devant ses « hommes », en militaire.

Le gouvernement togolais a annoncé mercredi la nécessité de réorienter ses priorités. En lien avec cette volonté, le Ministre de l’Economie et des Finances a présenté mercredi en Conseil des ministres, une communication relative à l’environnement économique international, régional et national. A l’issue, il est annoncé une lettre de cadrage budgétaire.

Simféitchéou Pré n’est plus Directeur de Cabinet de la Primature. Il est remplacé à ce poste par Etsri Homévor, jusque-là Secrétaire général du ministère de la Planification. Le nouveau Directeur de cabinet de la Primature a pris ses fonctions lundi.

Au Togo, la majorité des églises restent fermées depuis le 20 mars dernier à cause du coronavirus. Malgré des mesures d’allègement prises récemment par le gouvernement, toutes les églises ne sont toujours pas rouvertes. Après de multiples tractations, l’Observatoire Togolais des Eglises (OTE) a décidé de lever la voix. L’organe de régulation des maisons de Dieu au Togo prévient de prendre ses dispositions si la réouverture totale des églises et mosquées n’est pas décidée immédiatement.

Le nouveau gouvernement togolais est en séminaire depuis lundi. La rencontre présidée par le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé permet à la nouvelle équipe de s’approprier la feuille de route stratégique pour les 5 prochaines années. A l’occasion, les ministres ont pris des engagements écrits d’œuvrer à l’atteinte des résultats assignés à leurs départements.

Le gouvernement Tomégah-Dogbe est contraint de  montrer l’exemple en matière de la lutte contre la corruption et les infractions assimilées. Pour une première fois au Togo, des ministres du gouvernement doivent déclarer leurs biens et avoirs pour essentiellement  garantir leur intégrité. Ceci conformément à la loi organique fixant les conditions de déclarations de biens et avoirs des hautes personnalités, des hauts fonctionnaires et autres agents publics votée à l’assemblée nationale en décembre 2019. D’ores et déjà Awa Nana-Daboya attend les déclarants jusqu’en 2021.

Mawougnon Mila Aziable a officiellement pris fonction. La Ministre déléguée  auprès du Président de la République chargée de l’énergie et des mines s’engage à tisser la nouvelle corde sur l’ancienne. La jeune ministre veillera surtout à une valorisation optimale des richesses minières, en lien avec le Plan national de développement (PND).

Le gouvernement Tomegah-Dogbe a deux porte-paroles. Akodah Ayewouadan, Ministre de la communication et des médias et Christian Trimua, Ministre des droits de l’homme, de la formation à la citoyenneté, des relations avec les institutions de la République ont été désignés pour jouer  ce rôle alors que l’exécutif sortant n’en avait pas. Selon le  ministre en charge de la communication, la désignation de 2 porte-paroles n’est pas fortuite.

Page 1 of 8
© 2020 Togo Breaking News All Rights Reserved. Designed By JIREH & TBN