Ad Top Header

Il est l’activiste togolais qui est presque dans tous les combats dont les résultats tardent pour l’heure. Foly Satchivi, ancien président de la Ligue Togolaise des Droits des Etudiants (LTDE), ancien Coordonnateur Général de la Coordination des élèves et étudiants du Togo (CEET) et actuellement porte-parole du Mouvement « En Aucun Cas » entend désormais œuvrer pour que tous les Togolais voyagent en avion.

Il était celui qui avait juré publiquement qu’il œuvrera de tout bois pour empêcher la candidature de Faure Gnassingbé pour un 4è mandat. Foly Satchivi avait pris cet engagement au sortir de la prison en octobre 2019. L’activiste a été  incapable d’entraver la réélection du Chef de l’Etat. Un an après, le porte-parole du Mouvement « En Aucun Cas » s’avoue  vaincu et exprime des regrets.

Foly Satchivi est un allié du président national du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD). L'activiste politique a annoncé samedi qu'il travaillera désormais avec Agbéyomé Kodjo pour la vérité des urnes. Pour le responsable du mouvement En Aucun Cas, c’est un pari qu’il faut prendre pour éviter aux Togolais de souffrir encore le martyr pendant  5 ans.

Foly Satchivi a accusé jeudi les leaders de l'opposition togolaise d'être responsables de la  situation politique qui prévaut au pays depuis trois décennies. Pour le porte-parole du Mouvement En Aucun Cas, la plupart des opposants  n'ont jamais voulu l'alternance au sommet de l'État. L'activiste invite à cet effet à un changement de paradigme.

« En Aucun Cas » rassure le général  Damehame Yark, ministre de la sécurité et de la protection civile. Le mouvement a estimé mardi qu’il n’y aura jamais d’insurrection armée au Togo. Pour « En Aucun Cas », le Togolais est de nature pacifiste et non violent. Il n’a pas besoin d’user d’armes pour parvenir à ses fins.

Foly Satchivi est reconnaissant envers  Faure Gnassingbé. Libéré ce mardi par grâce présidentielle, le responsable du Mouvement « En aucun Cas» n’a pas attendu longtemps avant de remercier le Chef de l’Etat togolais. Dans une déclaration à chaud, l’activiste invite le Président de la République à faire davantage pour devenir le « Père de la démocratie togolaise ».

Le leader du mouvement « En aucun cas » est sorti mercredi de prison. Foly Satchivi bénéficie ainsi de la grâce que lui a accordée le Président togolais, Faure Gnassingbé.

L'Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l'Homme, un partenariat de  l'Organisation mondiale contre la torture (OMCT) et de la FIDH interpelle au sujet de Foly Satchivi. Alors que le porte-parole du mouvement "En aucun cas" vient d’être condamné par la Cour d’appel à 28 mois de prison dont six avec sursis, l’Observatoire demande à la communauté internationale d'intervenir de toute urgence sur sa situation.

Le délibéré final du procès en appel de Foly Satchivi a été rendu jeudi après de multiples reports. L'audience qui s’est déroulée sous haute surveillance policière a annulé le verdict rendu par le tribunal de Lomé. L’étudiant, défenseur des droits humains, a vu sa peine réduite mais reste en prison jusqu’en 2020.

Le Mouvement en Aucun Cas, membre d’Afrikki n'abandonne pas. L'organisation qui projetait marcher dans les rues de Lomé, de Kpalime et d’Afagnan le jour du 59è anniversaire de l’accession à la souveraineté internationale du Togo vient de reculer pour mieux sauter. Pour cause, le ministre en charge de l’administration territoriale, Payadowa Boukpessi a donné un avis non favorable à la lettre de l'organisation. Par contre, les responsables de l'organisation annoncent une séance de recueillement sur la tombe de Sylvanus Olympio et projettent une nouvelle manifestation pour le 4 mai prochain.

Page 1 of 3
OTR