Ad Top Header

La Concertation Nationale de la Société Civile du Togo (CNSC-Togo) poursuit son militantisme pour l’intégration des femmes dans la vie publique.  Elle vient d’achever une 3è  série de formations et de renforcements des capacités des femmes en Politiques Publiques (PP) et Contrôle Citoyen de l'Action Publique (CCAP). A Vogan où la tournée  a pris fin, une vingtaine de femmes  ont été outillées pour la mission de contrôle citoyen.

La Concertation nationale de la société civile du Togo (CNSC-Togo) va devoir renoncer à l’observation du scrutin présidentiel du 22 février prochain. La Commission électorale nationale indépendante (CENI) vient de lui annuler son accréditation. Pour l’équipe de Tchambakou Ayassor, la CNSC-Togo s’apprête à mener une activité d’ingérence dans le processus électoral à des fins ignorées.

La Concertation Nationale de la Société Civile du Togo  (CNSC-Togo) va accompagner le processus électoral de 2020. Elle a lancé mercredi à Lomé la « Mission Citoyenne d’Accompagnement du Processus Electoral », un projet qui consistera à former et à déployer des observateurs sur tout le territoire national pour le monitoring des différentes phases de la présidentielle 2020. Deux (2)  types de catégories d’observateurs vont être déployés pour mener à bien la mission. Un système d’alerte-précoce est aussi en vue.

La Concertation Nationale de la Société Civile du Togo (CNSC-Togo) veut aider ses organisations membres à aller au-delà de leur rôle traditionnel. Celui de la simple dénonciation des manquements constatés. Elle a ouvert vendredi à Lomé à leur endroit une formation de 2 jours sur le contrôle de l’exécution des budgets publics. La formation est organisée en collaboration avec la Fondation Hanns Seidel et entend donner les rudiments aux participants pour le suivi du budget des collectivités locales.

La Concertation Nationale de la Société Civile du Togo (CNSC-Togo) s’attèle à une décentralisation réussie. L’organisation a sillonné mercredi quelques artères de la préfecture d’Agoè-Nyivé où elle a suscité l’adhésion, l’implication et la participation des acteurs locaux au processus de décentralisation dans la localité. L’activité s’inscrit dans le cadre de la campagne nationale de formation, de sensibilisation, de communication et d’information sur la décentralisation au Togo à travers le Programme Décentralisation et Gouvernance Locale (ProDeGoL).

La Concertation Nationale de la Société Civile du Togo (CNSC-Togo) a ouvert vendredi à Lomé une  assemblée générale statutaire sur le thème « une société civile dynamique au service de la gouvernance ». Prévue pour deux jours, la rencontre permettra essentiellement à l’organisation de renouveler son instance dirigeante. De nouvelles bases seront également posées pour la restructuration de l’ONG. Le but est d’arriver à des résultats plus probants dans les jours à venir.

Les organisations de la société civile du Togo ont observé dans la semaine du 18 au 23 février la première édition de la Journée Nationale de la Société Civile. A la Concertation Nationale de la Société Civile du Togo (CNSC-Togo), la célébration a été marquée par un panel sur le rôle de la société civile dans la promotion de la gouvernance à travers le contrôle citoyen de l’action publique, tenu samedi à Lomé. C’était une occasion pour l’organisation de remettre sous le feu des projecteurs les activités menées depuis son lancement en 2002,  notamment dans le domaine de la gouvernance.

La Concertation Nationale de la Société Civile du Togo (CNSC-Togo) a déroulé le 24 novembre dernier à Sotouboua à 271Km au nord de Lomé un programme spécial dénommé « Mieux que parlez, dialoguons ». Le projet inspiré de la campagne SPEAK 2018 de l’Alliance mondiale pour la participation citoyenne (Civicus) a été un cadre d’échange et de réflexion sur l’importance du dialogue au sein des populations de la localité. L’objectif visé  a été de renforcer la cohésion sociale et le vivre ensemble dans ladite communauté par le dialogue et la tolérance des différences.

La société civile togolaise célèbre la journée mondiale de l'action citoyenne. À l'occasion, la Concertation Nationale de la Société Civile du Togo (CNSC) en collaboration avec l'Alliance Mondiale pour la Participation Citoyenne Civicus a tenu samedi à Lomé un panel de discussion sur le thème : "Ma voix,  ta voix,  notre voix pour construire".

La Concertation Nationale de la Société Civile du Togo (CNSC-Togo) vient de condamner à son tour la  répression exercée sur les manifestants du PNP samedi dans certaines villes du Togo. Dans un communiqué rendu public dimanche, l’organisation exprime  son indignation face à ce qu'elle appelle "entrave à la liberté" et exhorte le gouvernement à reconnaître que la liberté de manifester est un droit constitutionnel.

Page 1 of 2
OTR