Ad Top Header

A Atakpamé (160 km de Lomé), Eke donne de la voix. Victime depuis plusieurs années de pratiques malsaines, cette rivière a commencé à inviter les populations à mettre fin au drame environnemental en cours dans la ville aux 7 collines.

Depuis jeudi soir est apparue dans les rues de la ville d’Atakpamé une image placardée sur des panneaux géants. Des affiches qui suscitent la curiosité de plusieurs habitants de cette ville.

Les cadres UNIR de la préfecture de l’Ogou jouent leur partition. Dans le cadre de la reprise des classes, ils ont fait don d’équipements et de matériels de protection aux différentes communes de ladite préfecture pour la lutte contre la pandémie du coronavirus. Le don a été réceptionné par Yawa Ahofa Kouigan, maire de la Commune Ogou 1 à Atakpamé.

La Maire de la Commune Ogou 1 s’active pour entamer des réalisations dans la municipalité dont elle a charge. C’est dans ce sens qu’elle a reçu mercredi à Atakpamé, l’ambassadeur de l’Allemagne au Togo, Matthias Veltin. Les échanges ont porté essentiellement les possibilités de coopération décentralisée.

La 1ère session extraordinaire du conseil de la commune Ogou 1 a pris fin mardi. Sous la présidence de Yawa Ahofa Kouigan, maire de la Commune, les conseillers ont adopté le règlement intérieur et ont abordé la composition des commissions et discuté de l’état du budget 2019 de la commune. Le crédo de Mme Kouigan est d’aller vite à l’essentiel.

Elue Maire de la Commune d’Atakpamé (Ogou 1), Yawa Ahoefa Kouigan a pris fonction mercredi. Elle a reçu les charges à l’issue de la passation de service qui a eu lieu dans les bureaux de la Préfecture de l’Ogou. Mesurant la responsabilité qui lui incombe dans la conduite de cette municipalité, la Maire d’Atakpamé a invité les autres conseillers à privilégier en toutes choses l’intérêt des populations. Mme Kouigan s’engage pour un « mandat de proximité, de disponibilité, d’action et de réalisations ».

Elue Maire d’Atakpamé, chef-lieu de la commune Ogou 1, Florence Yawa Kouigan va accorder la priorité au développement. Pour y arriver, elle entend travailler en toute intelligence avec l'ensemble des forces politiques composant le Conseil municipal. Tout en restant ouverte aux contributions  pertinentes de tous les élus locaux, le Maire d’Atakpamé va d'abord s'appliquer à mettre en œuvre le plan national de développement (2018-2022) dans sa déclinaison à l'échelle de sa commune.

La campagne électorale est dans son dernier virage. Les différents candidats jettent leurs dernières forces dans la bataille de la mobilisation des électeurs. Dans la Commune Ogou 1, les choses sont pas tout à fait simples. Mais après avoir parcouru la plupart des cantons composant la circonscription électorale, Florence Yawa Kouigan nourrit l’espérance et espère que sa liste l’emportera sur les autres à l’issue du vote le 30 juin prochain.

Il ne fait pas comme les autres. Pendant que la campagne bat son plein, le candidat Akpaki Ogouwa, tête de liste dans l’Ogou 1, soucieux du développement de sa région, s’est envolé en Europe pour une tournée, afin de mobiliser des investisseurs et personnalités pour le développement de l’Ogou.

Depuis son ouverture, le Programme SOS Villages d’Enfants Atakpamé mène plusieurs projets dont le Programme de Renforcement de la Famille (PRF). Ledit projet a pour but de garantir aux enfants qui courent le risque de perdre la prise en charge de leurs familles de grandir dans une famille aimante. Dans ce sens, les responsables de SOS Villages d’Enfants Atakpamé travaillent directement avec les familles et les communautés afin qu’elles protègent efficacement et prennent en charge leurs enfants. Malgré des défis qui restent à relever, le projet a permis d’atteindre des résultats remarquables dans les différentes communautés dans lesquelles il est déroulé.

Page 1 of 4
OTR
© 2020 Togo Breaking News All Rights Reserved. Designed By JIREH & TBN