Ad Top Header

Les Forces armées togolaises enregistrent en leur sein une nouvelle unité. Groupement des Forces Spéciales (GFS) créé le 02 avril par la ministre des armées, Essossimna Marguerite Gnakade reste une unité formant corps. Ses missions et ses composantes sont précisées par des textes particuliers.

Marguerite Gnakade change le statut à ses hommes. La ministre des armées a signé  le 1er avril dernier un arrêté de promotion des officiers des Forces Armées Togolaises (FAT). Au total 34 soldats  de divers corps  ont été gradés.

Tous les concours de recrutement militaire du personnel non officiers  des forces armées au titre de l'année 2021 sont suspendus jusqu'à nouvel ordre. C'est ce qu'indique lundi le ministre togolais des armées, Marguerite Gnakadè, à travers un communiqué.

Le général de division, Félix Abalo Kadangha reprend du service. Débarqué de la tête des Forces armées togolaises (FAT) il y a peu, l’officier général se voit confier une autre mission.

Quelques jours seulement après la disparition de Tekô Koudouwovoh, l’ancien Directeur général de la Police, les Forces de défense et de sécurité (FDS) du Togo sont de nouveau éplorées. Le Général, Kézié Bissang a rendu l’âme ce vendredi.

La ministre togolaise en charge des armées s’est rendue vendredi au Sénégal. Marguerite Essossimna Gnakade a été dépêchée par le Chef de l’Etat togolais pour aller s’enquérir des nouvelles des Casques bleus togolais de la Minusma. Dans le même temps, le général Dadja Maganawé requinquait la troupe au Mali.

Essossimna Marguerite Gnakadé continue le ménage au sein des Forces Armées Togolaises (FAT). La ministre des armées vient de remettre au Général Dadja Maganawé, chef d’Etat-major, la liste de ces officiers à rayer des contrôles des FAT.

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a annoncé vendredi la mort d’un soldat togolais. Le Casque bleu togolais décédé faisait partie de la vingtaine qui a été grièvement blessée lors de l’attaque du 10 février dernier.

Des soldats togolais en mission onusienne au Mali ont été attaqués mercredi matin dans leur camp par des djihadistes. On dénombre une vingtaine de blessés.

Dadja Maganawé avait menacé d’exclure des rangs des Forces Armées Togolaises (FAT) des militaires  qui ne regagneront  pas la caserne. Cette menace est mise en exécution par la ministre des Armées. Essossimna Marguerite Gnakade a radié depuis le 22 janvier dernier 344  militaires.

Page 1 of 7
OTR