Ad Top Header

Golfe 5: Kossi Aboka enseigne le civisme

By January 12, 2021 908

Kossi Aboka a entamé mardi une tournée communale de sensibilisation sur le civisme en milieu scolaire. Pour le maire d’Aflo Gakli, il y a ces dernières années, un manque de respect pour le drapeau togolais et l’hymne nationale. Un relâchement qui selon lui, a des conséquences sur la vie de la nation. L’initiative portée par la Commission du civisme et citoyenneté de la commune du Golfe 5 vise le respect rigoureux des emblèmes de la nation.

La tournée a démarré à l’EPP Amadohome. Là-bas, M.Aboka et la Commission du civisme et citoyenneté ont rappelé aux élèves comment respecter les couleurs nationales.

Pour l’ancien professeur d’anglais, au moment de la montée ou de la levée  du drapeau, il y a des  obligations qui  pèsent sur celui qui porte le drapeau et sur celui qui le voit passer.

Le  porteur, enseigne –t-il, doit tenir respectueusement dans ses deux mains, les bras à moitié tendus, le drapeau. Il marchera à pas rassuré et certain, le regard uniquement fixé dans le sens où il va, ne regarde ni à gauche ni à droit, encore moins derrière, n’adresse la parole à personne jusqu’à destination (qui peut être le dépôt ou l’attachement du drapeau au fil du mât). Il veillera à ne pas laisser le drapeau toucher le sol.

Celui qui voit le drapeau passer doit immédiatement et vigoureusement se tenir debout face à celui-ci, ne regarde ni à gauche ni à droite, n’adresse la parole à personne jusqu’à ce que le drapeau disparaisse de sa vue ou qu’il soit attaché au fil du mât. 

De même, il a  appelé à apprendre à bien chanter les 3 couples de l’hymne national et rester concentrer, la tête haute en regardant uniquement les couleurs nationales à chaque fois qu’on les exécute.

« L’hymne national, parfois nous le massacrons alors qu’il doit être chanté avec fierté parce que nos grands-parents sont morts pour ça, nos aïeux sont morts dans la défense des couleurs nationales. Ce relâchement doit être corrigé car les erreurs du passé ont des conséquences sur le présent », a justifié l’ancien président de la délégation spéciale des préfectures du Golfe et d’Agoè-nyivé qui indique que la Commission va sillonner toutes les écoles du Golfe 5. 

A l’occasion, des masques de protection contre le coronavirus ont été aussi remis aux élèves.

OTR