Ad Top Header

Fin d’année: Toutes les mesures anti-Covid19 du gouvernement

By December 18, 2020 1152

Le gouvernement togolais a pris vendredi plusieurs mesures concernant la période des fêtes de fin d’année. Ces mesures restrictives communiquées il y a quelques jours aux maires, préfet du grand Lomé et aux responsables des confessions religieuses, visent à limiter les risques de propagation de la pandémie à la Covid19, selon le gouvernement.

Au rang des mesures, on note l’instauration d’un couvre-feu. Dans la zone du Grand Lomé, le couvre-feu se tient du 20 décembre 2020 au 03 janvier 2021, de 22 heures à 05 heures. Pour les dates du 24 et 25 et 31 décembre 2020 et le 1er janvier 2021, l’horaire est de 23 heures à 05 heures.

Pour le reste du territoire national, le couvre-feu n’aura lieu que les 24 25 et 31 décembre 2020, et le 1er janvier 2021, de 23 heures à 05 heures.

Le gouvernement interdit la consommation sur place dans tous les bars sur toute l’étendue du territoire national, y compris les bars traditionnels, du 20 décembre 2020 au 03 janvier 2021. Il rappelle, opportunément que les night-clubs, les dancings restent strictement fermés.

De même, les rassemblements de plus de 15 personnes sont interdits sur toute l’étendue du territoire national. Sont également interdits, les évènements culturels et commerciaux notamment les spectacles, les campagnes publicitaires, etc. et des célébrations de mariage, de baptême, etc., du 20 décembre 2020 au 03 janvier 2021 sur toute l’étendue du territoire national.

Le gouvernement interdit aussi la célébration de culte sauf un jour par semaine (vendredi pour les musulmans et dimanche pour les chrétiens) sur toute l’étendue du territoire du 20 décembre au 03 janvier. Toutefois, des célébrations sont autorisées les 24, 25 et 31 décembre 2020 et le 1er janvier 2021 dans le strict respect des mesures barrières et des horaires du couvre-feu. Elles ne concernent que les lieux de cultes précédemment autorisés à ouvrir.

Pour finir, le gouvernement interdit les pèlerinages et les camps de prières.

OTR