Ad Top Header

Covid19: la CNDH préoccupée par l'encadrement des élèves

By Anselme AVI November 20, 2020 521

La Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) commémore la 31ème journée internationale des droits de l’enfant. Vendredi à Lomé, elle a organisé un panel de réflexion en ce sens. Prennent part à la rencontre, plus de 50 personnes représentant ainsi le ministère de l’éducation, les enseignants, les parents d’élèves, la société civile travaillant pour le droit de l’enfant, et les membres de la CNDH.

La séance a été placée sous le thème « Rôle et responsabilité des acteurs de l’éducation dans l’encadrement des apprenants en période d’état d’urgence sanitaire lié à la Covid-19 ».

Ensemble, les acteurs se soumettent à une réflexion afin de trouver les mesures à prendre pour contribuer à rendre moins négatif les impacts de la pandémie sur l’éducation des apprenants.

« La présente rencontre vise à amener tous les acteurs du système éducatif à plus de responsabilité afin de contribuer à un meilleur encadrement des apprenants en cette période d’état d’urgence sanitaire », a déclaré M. Yawovi Sronvi, rapporteur général de la CNDH.

Pour les organisateurs, chaque acteur de l’éducation devra convenablement jouer sa partition de manière à garantir et à préserver les efforts et les progrès réalisés. Ceci dit que les obstacles à l’éducation auxquels sont confrontés les apprenants en cette période de pandémie ne persistent ni s’aggravent. Les idées seront véritablement plancher sur 3 sous-thèmes.

Il s’agit de l’impact de la crise sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19, l’exercice de l’autorité parentale dans le contexte de la Covid-19, et l’apport des parents d’élèves dans l’encadrement des apprenants en période de crise : cas de la Covid-19.

Rappelons que la journée internationale des droits de l’enfant est célébrée chaque 20 novembre.

OTR