Ad Top Header

Extrémisme violent: les USA appuient Wanep-Togo pour la prévention

By October 13, 2020 523

Wanep-Togo mise gros pour la lutte contre l’extrémisme violent dans la sous-région en général et au Togo en particulier. L’organisation internationale de promotion de la paix a lancé mardi à Lomé 2 projets dans l’optique de contribuer à la stratégie de prévention contre l’extrémisme violent mise en place par le gouvernement togolais. Les deux initiatives sont financées par l’Ambassade des Etats Unis au Togo. Pour l’Ambassadeur, Eric Stromayer, les acquis réalisés par le Togo méritent d’être soutenus.

Le 1er projet s’intitule « Techcamp sur la cohésion sociale et la lutte contre la désinformation en Afrique de l’Ouest ». Il a pour cible 40 jeunes acteurs du web de la sous-région et court de septembre 2020 à juillet 2021.

Il vise à contribuer à la réduction des fake news et renforcer la cohésion sociale en Afrique de l’Ouest avec l’implication de jeunes acteurs des médias et des réseaux sociaux venant de la Côte-d’Ivoire, du Bénin, de la Guinée Conakry et du Togo.

Il s’agira notamment de mettre en contact des jeunes des 5 pays et d’autres leaders de la société, des entrepreneurs sociaux et des journalises ayant les compétences nécessaires pour renforcer leurs communautés par le renforcement des capacités et l’éducation aux médias afin d’éviter les fausses nouvelles.

Le second projet « Renforcement de la résilience nationale du Togo face à l’extrémisme et à la violence dans un contexte d’insécurité sous-régionale » s’étale sur une durée de 36 mois soit de septembre 2020 à août 2023 et vient en appui aux activités du Comité Interministériel de Prévention et de Lutte contre l’Extrémisme Violent (CIPLEV) ainsi que ces comités préfectoraux et cantonaux.

Avec ces deux initiatives, Wanep-Togo est convaincue d’ouvrir de nouvelles perspectives qui aideront à renforcer la gouvernance locale.

« Nous nous sommes engagés dans une vision à long terme. Nos moyens ne nous permettent pas de régler tous les problèmes liés à l’extrémisme violent. Mais forcement que d’autres partenaires aussi ailleurs se mobilisent pour la même cause. C’est la somme de tout cela qui va épargner le Togo de ce fléau », s’est rassurée Da-do Nora Amedzenu-Noviekou, coordinatrice de Wanep-Togo.

D’une valeur totale de 344 mille dollars,  les projets sont financés par l’Ambassade des USA au Togo. Selon le diplomate américain, le pays a besoin d’être soutenu pour sauvegarder les progrès réalisés dans l’amélioration du climat des affaires, le renforcement de la démocratie participative et l’expansion de l’accès aux soins de santé, à l’eau et à l’électricité.

« Il y a eu déjà plusieurs acquis au Togo dans la prévention de l’extrémisme violent notamment la création par le gouvernement  du CIPLEV. Ces acquis méritent d’être soutenus », a expliqué M. Stromayer.

En lançant les projets, en présence de la présidente du Conseil d’administration de Wanep-Togo, Marcelline Mensah-Pierucci , le Lieutenant-Colonel Mensah Akobi  a indiqué que ces  deux initiatives viennent conforter l’engagement commun des acteurs nationaux dans la lutte contre l’extrémisme violent et contribuer au renforcement de la cohésion sociale.

OTR
© 2020 Togo Breaking News All Rights Reserved. Designed By JIREH & TBN