Ad Top Header

Golfe 7: Djikounou décline son plan contre la Covid19

By August 22, 2020 243

Les structures de base du parti Union pour la République (UNIR) s'activent pour l'intensification de la sensibilisation contre le coronavirus. Samedi, le délégué communal du Mouvement des jeunes pour UNIR (MJU), Aimé Djikounou a convenu samedi avec les chefs des 26 villages du canton d’Aflao-Sagbado de nouvelles méthodes de riposte à la Covid-19. Pour l’heure l’hypothèse de fermeture de bars ou restaurants  est écartée. Le maire de Golfe 7 opte pour une nouvelle forme de sensibilisation.

Le bureau politique du parti UNIR? le Mouvement des jeunes pour UNIR (MJU) et le Mouvement des Sages pour UNIR (MSU) ont rencontré samedi les garants des us et coutumes. Il a été question de redéfinir de nouvelles stratégies de sensibilisation contre la pandémie de la Covid19.

Désormais, il y a une complexité ferme entre le comité de veille,  les chefs traditionnels et  la Force spéciale mixte anti-pandémie (Fosap).

Dans les faits, les chefs traditionnels sont chargés d’activer puis d’informer le comité de veille à chaque fois que des mesures barrières ne sont pas observées  pour espérer une probable intervention de la FOSAP.

« Il nous a été demandé d’intensifier la sensibilisation et la communications sur les mesures barrières dans nos localités respectives. Mais si nous faisons fait face aux récalcitrants nous devons faire appel à la mairie qui décidera s’il faut envoyer des éléments de la FOSAP » a révélé un  participant au sortir de la réunion.

Il est alors recommandé  aux têtes couronnées de garder un œil vigilant sur les lieux de culte, les écoles et les bars où le respect de la distanciation sociale n’est souvent pas observé. Dire aux populations que  le lavage régulier de mains et le port obligatoire de masques de protection sont les gestes salvateurs.

Pour Aimé Koffi Djikounou, l’échange avec les chefs a été fructueux. Chacune des deux parties s’est engagée à jouer le rôle qui est le sien dans le strict respect de l’autre.

«  Je ne trouve pas que la meilleure solution  est de fermer les bars et les restaurants. C’est pour cela que nous convions les chefs traditionnels à nous accompagner » a émis M. Djikounou.

© 2020 Togo Breaking News All Rights Reserved. Designed By JIREH & TBN