Ad Top Header

Novissi: 300 Organisations font une batterie de remarques

By June 26, 2020 456

La société civile togolaise n’est pas restée en marge de la lutte contre la pandémie  à coronavirus. Regroupée au sein de la Coalition de la société civile contre la Covid-19 au Togo, elle a présenté vendredi à la presse son analyse sur la gestion de la crise au plan national.  Ces 300 organisations estiment que le  nombre des bénéficiaires du programme Novissi  par exemple est faible. Elles invitent le gouvernement à renforcer certaines mesures préventives.

La coalition des OSC contre la Covid-19 au Togo dit avoir fait le suivi et l’analyse des mesures prises par l’Etat, plaidé auprès du gouvernement, élaboré un plan d’actions, mobilisé des acteurs sociaux contre la riposte et réalisé un plaidoyer pour la mise en charge des cas de violence faites aux enfants durant la période de crise.

Elle aussi  diligenté une enquête de satisfaction du Programme Novissi et les mesures de prévention de l’emploi.

L’enquête, précise Komi Abitor, porte-parole de la Coalition a été réalisée à Kara, Sokodé et Lomé et a porté sur 768 personnes.

« La majorité des enquêtés déclarent n’avoir bénéficié du programme, soit 53, 15% contre 46,85% des enquêtés qui estiment avoir bénéficié du programme. L’analyse de ces résultats révèle que le nombre des bénéficiaires est faible » indique le rapport des organisations.

Il est révélé que  26,55 % n’ont pas bénéficié du programme car ils ont éprouvé des difficultés au cours de l’inscription. 27% évoquent la profession non éligible. Plus de 37% indiquent l’absence de carte d’électeur et seulement 6% relèvent le changement du lieu de l’établissement de la carte par rapport au lieu actuel comme raison.

Face à la situation, la Coalition recommande  au gouvernement de prolonger le programme Novissi et renforcer la communication autour.

Novissi est un programme de revenu de solidarité mis en œuvre par le gouvernement pour accompagner les couches vulnérables  pendant la crise sanitaire au Togo.

Par ailleurs, les OSC  proposent  de rendre la gouvernance de la riposte plus inclusive, renforcer la sensibilisation et intensifier la veille citoyenne pour le respect des mesures barrières.

« Il faut augmenter l’effectif de la FOSAP, impliquer les syndicats, CDQ, CDV et OSC et faire intervenir d’autres acteurs dans la force anti-pandémie », recommande  la coalition.

Aussi, insiste-t-elle sur la nécessité de mettre en quarantaine et sous surveillance, toute personne venant d’un pays touché par la maladie.  

© 2020 Togo Breaking News All Rights Reserved. Designed By JIREH & TBN