Ad Top Header

Mgr Barrigah aux candidats: "le poste privilégié est celui du serviteur du peuple"

By January 11, 2020 69

Mgr Nicodème Barrigah-Benissan a dit samedi sa messe de prise de possession canonique. C’était à la  cathédrale du Sacré Cœur de Lomé en présence de l’ensemble des  membres de la Conférence des Evêques du Togo, du Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé, son gouvernement et des milliers de fidèles catholiques. Dans son homélie, le nouvel archevêque métropolitain a rappelé aux candidats en lice pour la présidentielle de février 2020 au Togo que le « fauteuil présidentiel » est celui du serviteur du peuple.

Mgr Barrigah-Benissan se réjoui du fait que l’inauguration de son ministère se déroule à quelques semaines de l’élection présidentielle au Togo. Un moment que le prélat qualifie de capital dans la vie du Togo, qui suscite, à juste titre une effervescence tout à fait compréhensible.

Il soutient que l’unité, la paix et le développement d’un pays  dépendent énormément de la qualité de ceux qui le gouvernent.

Tout comme le Pape François, le désormais ex évêque d’Atakpamé est convaincu que la politique  n’est pas simplement d’administrer le pouvoir, les ressources ou les crises. Elle est une vocation au service, une diaconie laïque qui promeut l’amitié sociale pour générer le bien commun.

De ce fait, l’archevêque métropolitain de Lomé  invite  les candidats en course pour le prochain scrutin présidentiel à faire preuve de justice, d’honnêteté et de transparence tout au long des opérations électorales.

« Que celui qui librement et en toute conscience, prend la décision de se présenter n’oublie pas que le poste privilégié qu’il veut conquérir est essentiellement celui du serviteur du peuple. Qu’il considère ses adversaires politiques non pas comme des ennemis à abattre mais plutôt comme des frères et sœurs ayant d’autres vision de développement pour le pays », a exhorté l’ancien président de la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR).

De même, il appelle  les électeurs  à être bien conscients de leur droit et à l’exercer en toute liberté en pensant au bien du pays.

Et aux institutions impliquées dans ce processus, l’homme de Dieu demande de jouer leur rôle en toute indépendance enfin que tout se déroule dans la transparence, la justice et la paix.

Par ailleurs, Mgr Nicodème Barrigah a émis le vœu de voir les relations entre l’église romaine du Togo et l’Etat togolais se raffermissent pour un développement harmonieux.

« Pour ma part, je souhaite vivement que les relations existant entre nous soient toujours caractérisées par une collaboration franche et juste dans la recherche du bien-être ainsi que du développement intégral de nos populations », a-t-il lancé à l’intention du Président de la République et l’ensemble des membres de son gouvernement.

Nicodème Barrigah-Benissan a été nommé en octobre 2019 par le Pape François. Il remplace Komivi Denis Amuzu-Dzakpah, relevé de sa charge épiscopale pour avoir atteint les 75 ans, l’âge canonique où les évêques sont priés de remettre au Pape la démission.

© 2020 Togo Breaking News All Rights Reserved. Designed By JIREH & TBN