Ad Top Header

Togo: la DST équipe les CDQ pour une meilleure gestion des déchets

By November 27, 2019 93

La Direction des Services Techniques de la ville de Lomé (DST) est à l’œuvre pour une pérennisation des acquis du Projet Environnement Urbain de Lomé  (PEUL II). Dans le cadre de la 2è phase dudit projet, elle a remis mardi  des kits de sensibilisation sur la gestion des déchets aux Comités de développement de quartier (CDQ). La remise intervient après des mois de formation. Elle doit permettre aux bénéficiaires de poursuivre la sensibilisation sur les enjeux relatifs à une gestion saine et durable des déchets urbains.

Les Kits distribués contiennent ce qu’on appelle les outils « PHAST/SARAR ». Ils  sont mis dans un sac  contenant des  images tirées des vécus quotidiens qui attirent l’attention des populations.

La manipulation de l’outil « PHAST » incite la communauté à prendre conscience par elle-même de sa situation pour décider de l’améliorer.

Ces outils ont fait objet de sensibilisation auprès des CDQ. En effet, dans la matérialisation du PEUL II,  la DST a eu à former et à déployer  les CQD de tous les arrondissements de Lomé, les CVD, d’Aképé et des animateurs auprès des populations pour la sensibilisation de proximité de porte-à-porte, dans les églises, mosquées, écoles, marchés et places publiques entre avril et août 2019.

Les kits distribués se chiffrent à 54 au total. Ils doivent permettre aux bénéficiaires de continuer la sensibilisation des populations pour un changement de comportement en matière d’hygiène publique et faire passager des messages de prévention routière. Ils doivent  aussi aider à sensibiliser les jeunes sur questions d’IST notamment le Sida.

La remise symbolique a été faite par le Colonel Essohanam Alaba, directeur général de la DST et le Chef division propreté, Kodjo Nabola-Bonou Enoumondji.

« Nous voulons à travers cette remise capitaliser et pérenniser les acquis du PEUL II en mandatant les CQD pour la poursuite d’amélioration de la gestion des déchets dans chaque quartier de Lomé et dans le canton d’Aképé qui abrite le Centre d’enfouissement technique », a expliqué M. Enoumondji.

Le PEUL II vise à améliorer la salubrité urbaine de la ville de Lomé à travers la restauration du secteur des déchets, le renforcement des capacités des acteurs et la mise en place d’infrastructures modernes dont le Centre d’enfouissement technique  des déchets du Grand Lomé à Aképé.

Il a été lancé en 2018 avec l’appui de l’Agence Française de Développement.

OTR
© 2020 Togo Breaking News All Rights Reserved. Designed By JIREH & TBN