Ad Top Header

WANEP-Togo s’active pour une résolution pacifique de la crise togolaise

By November 23, 2017 121

Le West Africa Network for Peacebuilding (WANEP-Togo) tient depuis jeudi à Lomé une rencontre nationale à l’intention de 45 délégués de la société civile togolaise appuyés par des délégués venus du Ghana et du Bénin. La rencontre de deux jours vise à réfléchir sur le rôle et les défis qui sont ceux de la société civile en vue d’une résolution pacifique de la crise qui secoue le Togo.

La situation sociopolitique du Togo s’est exacerbée avec les manifestations émaillées de violences depuis le 19 août 2017. A ce jour, l’on déplore une dizaine de morts, plusieurs blessés ainsi que des dégâts matériels ainsi que des condamnations judiciaires.

« Ces événements « malheureux » démontent à suffisance que le Togo n’est pas à l’abri d’une instabilité politique et il est du devoir de chaque acteur d’apporter sa contribution pour un retour effectif au calme », a indiqué Marceline Mensah-Pierrochi, présidente du conseil d’administration de WANEP-Togo.

Les participants à la rencontre s’activent pour apporter leur contribution à l’apaisement de la crise que traverse le Togo.

Il y aura un panel composé d’un délégué du Bénin et d’un délégué de la Société civile togolaise pour planter le décor sur les plaidoyers, les risques à éviter et les bonnes pratiques à suivre pour l’édification de la paix. Il y aura également des partages d’expériences entre les sociétés civiles du Bénin, du Ghana et du Togo sur comment régler des cas de crise.

Pour Nora Da-Do Amedjenou-Noviekou, la Coordinatrice nationale de WANEP-Togo, l’issue c’est d’apprendre des autres et de voir comment améliorer ce qui se fait déjà.

« La société civile togolaise essaie de toujours apporter sa contribution. Nous espérons qu’au sortir de ces deux jours de travaux, elle va davantage contribuer à l’apaisement de la crise actuelle pour une paix effective dans notre pays », a-t-elle déclaré.

De son côté, Francis Acquah-Aikins, le coordinateur de WANEP-Afrique a émis le vœu que la contribution de la société civile à la consolidation de la démocratie, la paix et la sécurité soit centrée sur l’arrêt de la violence, la transformation des conflits et un processus de dialogue soutenu pour une réforme effective du système de gouvernance.

Rappelons que la rencontre s’inscrit dans le cadre du projet d’accompagnement des acteurs sociopolitiques  togolais pour une gestion efficace et pacifique de la crise, projet financé par le PNUD.

OTR
© 2020 Togo Breaking News All Rights Reserved. Designed By JIREH & TBN