Ad Top Header

Un navire bourré de drogues intercepté aux larges du Togo

La marine togolaise ne cesse de s’outiller avec l’appui de son homologue français pour faire face aux éventualités et assurer la sécurité des navires aux larges du Togo. C’est dans ce sens qu’un nouvel exercice de gestion de crise sécuritaire s’est déroulée vendredi en haute mer. Le but est d’intercepter un navire panaméen bourré de drogues.

Selon le schéma de l’exercice, c’est la marine béninoise qui a signalé le passage du navire aux larges du Togo, faisant ainsi preuve de la coopération dans la lutte contre l’insécurité maritime.

C’est ainsi que le préfet maritime a demandé un appui aérien pour l’identification et le recueil des informations sur les activités du suspect. Après interpellation, le contrôle a permis de découvrir de la drogue à bord du navire qui a été dérouté au port autonome de Lomé pour une fouille approfondie.

Il s’agit simplement d’une simulation qui a permis d’évaluer la nouvelle disposition de sécurité et de sûreté maritime prise par les autorités togolaises.

« Cet exercice vise à renforcer la connaissance générale de la zone du Golfe de Guinée, à contribuer à la sécurité maritime dans la zone.», a expliqué Vinyo Adzoh, le Préfet maritime.

La marine togolaise mène régulièrement des exercices de gestion de crise maritime et bénéficie dans ce sens de l’appui de la coopération française.

Le Togo accueille le 15 octobre prochain, un sommet de l’Union Africaine sur la sécurité maritime et le développement en Afrique qui abordera la question de la sécurité maritime.

OTR