1

Président de parti au Togo, candidat aux régionales en France

Rich results on Google's SERP when serching for 'parti'

Didier Amela s’illustre de nouveau. L’ancien cadre de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), qui a ressuscité le parti politique de son feu père pour en prendre la présidence sans aucun congrès, est dans une nouvelle aventure. Cette fois, c’est en France qu’il s’annonce comme candidat du Rassemblement national (RN) de Marine Le Pen aux élections départementales.

Candidat du parti politique Front National au Togo, Didier Amela s’est finalement révélé militant du Rassemblement National en France.  Ce parti politique a inspiré apparemment son feu père à créer le FN au Togo.

Devenu invisible depuis la dernière élection présidentielle au Togo, Didier Amela se retrouve sur la liste des candidats du parti de Marine Le Pen aux élections départementales en France. Il se présente dans Val-d’Oise. Didier Amela est le principal candidat du Rassemblement national (RN) de Marine Le Pen dans ce département.

Le 1er tour des élections a lieu le 20 juin prochain. Didier Amela et Charmen Skalinski, sa colistière ont en face 5 autres binômes dans le Canton de Cergy-2.

Ce canton est une division administrative française du département du Val-d’Oise créée par le décret du 17 février 2014. Elle tient lieu de circonscription d’élection des conseillers départementaux depuis les élections départementales de 2015.

Le parti Front national du Togo

Didier Amela a été membre fondateur de l’ANC de Jean-Pierre Fabre. Il en a été un président fédéral en 2018. Mais il finira par démissionner accusant Jean-Pierre Fabre et ses lieutenants de négliger ses compétences.

Alors que les spéculations allaient bon train sur sa position, « l’opposant » a décidé de ressusciter le Front national (FN), un parti politique créé par son feu père.

A la tête donc du FN, Didier Amela s’alliera à Abass Kaboua, le président du Mouvement des républicains centristes (MRC). Avec un autre parti politique, ils vont créer le Groupe des républicains et écologistes du Togo (GRET).

Lors de l’élection présidentielle de 2020, Prof Amela a soutenu le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, alors candidat à sa propre succession pour un 4e mandat. « Que chacun affûte ses armes et qu’on arrête d’embêter le chef de l’Etat… Le Président de la République séduit beaucoup de personnes. Même si certains refusent de reconnaître, il séduit beaucoup de personnes. Le boss bosse… vous comprenez ? », avait-il dit déclaré à Togobreakingnews.info à l’époque.