Ad Top Header
Didier ASSOGBA

Didier ASSOGBA

Victoire Tomegah-Dogbé veut gouverner autrement. La Première ministre entend œuvrer pour obtenir des résultats au profit des populations togolaises en agissant dans la cohérence, de la discipline et de la rigueur. Pour elle, l’essentiel aujourd’hui au Togo est de lutter contre les vulnérabilités dans le pays. La préoccupation de la Cheffe du gouvernement togolais porte sur les défis économiques, sociaux, sanitaires. Pour ce faire, elle assure que la page de la présidentielle 2020 est fermée.

Ensemble avec les acteurs du système éducatif, le gouvernement togolais est en train de peaufiner la rentrée scolaire 2020-2021. Cette reprise des cours a lieu dans un contexte de la pandémie de Covid19 ; ce qui nécessite un réel tact. Vendredi, une nouvelle rencontre a permis aux autorités d’apporter des réaménagements à la rentrée scolaire.

Il y a eu un ballet diplomatique vendredi à la Présidence togolaise. Les nouveaux ambassadeurs de la France, de la Suisse et de l’Union européenne (UE) y ont présenté leurs lettres de créance au chef de l’État togolais, Faure Gnassingbé au palais présidentiel. Exercice nécessaire pour le début de leur mission au Togo.

La gendarmerie togolaise a mis la main les 12 et 13 octobre derniers sur 4 trafiquants d’organes humains. Il s’agit des nommés L. Yendouban (33ans), G. Idrissou (39 ans), K. Nakordja (26 ans) et F. Ibrahim, tous de nationalité togolaise. Ces malfaiteurs ont ôté la vie à un bossu et vendu sa bosse à un béninois.

L’attente aurait été longue pour les candidats à l’examen du baccalauréat 2e partie. Mais à compter de jeudi, ils peuvent avoir accès aux résultats officiels.

Le nouveau gouvernement togolais est en séminaire depuis lundi. La rencontre présidée par le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé permet à la nouvelle équipe de s’approprier la feuille de route stratégique pour les 5 prochaines années. A l’occasion, les ministres ont pris des engagements écrits d’œuvrer à l’atteinte des résultats assignés à leurs départements.

Reckya Madougou fait les choses en grand. Son nouveau livre, « Soigner les certitudes » est dédicacé à Lomé après une cérémonie similaire tenue à Cotonou il y a 2 semaines. C’était en présence d’un public des grands jours composé de députés, de ministres et de diplomates. Et c’est un panel haut de gamme qui a eu la charge de décortiquer les grandes lignes de cet ouvrage dans lequel Mme Madougou donne les astuces pour un développement inclusif du continent africain. En dehors des anecdotes personnelles, l’auteure développe les concepts de la citoyenneté économique et de la spiritualité de l’effort.  

Jean-Pierre Fabre a été reconduit le week-end dernier à la tête de l’Alliance nationale pour le changement (ANC). Le parti fondé il y a 10 ans à la suite de la scission intervenue au sein de l’Union des forces de changement (UFC) tenait son conseil national à Lomé. La rencontre était une occasion pour le maire de Golfe 4 de régler ses comptes à certains leaders de l’opposition et d’appeler ses militants à rester mobilisés pour la suite de la lutte politique. Dans ses résolutions, les congressistes de l’ANC appellent le pouvoir à ouvrir des discussions.

A compter du 1er janvier 2021, plusieurs fonctionnaires de l’Etat togolais devront laisser leurs places au sein de l’administration togolaise. Selon le point fait par le ministère en charge de la fonction publique, ces agents seront admis à la retraite.

Les togolais se sont souvenus lundi du soulèvement populaire du 5 octobre 1990. Un évènement qui a donné le ton au processus de démocratisation dans lequel le pays se trouve depuis. Trente ans après ce soulèvement et à l’heure du bilan, l’un des acteurs clés de ce soulèvement exprime son regret. Depuis son exil européen, Tino Agbelenko Doglo déplore l’attitude de certains partis d’opposition qui empêche tout résultat au profit du peuple togolais.

Page 2 of 219
OTR
© 2020 Togo Breaking News All Rights Reserved. Designed By JIREH & TBN