Ad Top Header

C’est une grosse prise pour la police togolaise. Quelques jours après le braquage spectaculaire de la société de transport NITA dont le siège se trouve au grand marché de Lomé, les 3 autres malfrats viennent d’être arrêtés. Ils appartiennent à la « Société de Crimes organisés » et sont les auteurs de la plupart des braquages perpétrés ces dernières années à Lomé.

Cinq (5) membres des Universités sociales du Togo (UST) ont été arrêtés vendredi en fin de journée par les forces de l’ordre et de sécurité togolaise. Ces acteurs de la société civile togolaise suivaient un film documentaire sur Martin Luther King. Ils ont été libérés quelques heures après.

Vive altercation entre des éléments de la Force mixte anti-pandémie Covid 19 et des populations dans la nuit de jeudi à Lomé.  La situation a été provoquée par un policier qui a giflé une dame en pleine circulation. Celle-ci a été interpelée pour l’absence du port de masque de protection contre le coronavirus.

Les forces de l’ordre et de sécurité ont effectué mardi très tôt une descente dans les concessions de l’apôtre Gabriel Doufle à Djagblé. Depuis 4 heures du matin les sorties et les entrées sont interdites pour les habitants de ces maisons. Une situation qui intervient quelques jours après le délogement d’une centaine de fidèles.

La Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) sort son  rapport  sur  l’affaire des deux présumés braqueurs Koffi Amouzou alias « Cimetière » et Dékpo Milatawo,  abattus par des éléments du Groupement d’Intervention de la Police Nationale (GIPN) le 28 juillet 2019. L’institution révèle que les 2 hommes n’étaient pas en opération de braquage mais ont été enlevés et exécutés.

Des échauffourées ont éclaté lundi matin à Tsévié (35 Km de Lomé). Des jeunes de cette ville ont bloqué la route nationale n°1. Les populations dénoncent une bavure policière.

Un groupe de 9 individus a été surpris vendredi par la Police nationale à Ségbé, près de la frontière Togo-Ghana. Pour les forces de l’ordre et de sécurité, il s’agit de malfrats impliqués dans plusieurs cambriolages à Lomé et ses environs ces derniers mois.

Le Lieutenant-Colonel, Yaovi Okpaoul s'oppose désormais à l'utilisation du téléphone portable en faction. Le Directeur Général de la Police Nationale ordonne à tout fonctionnaire de police de laisser dorénavant son téléphone sous la surveillance du chef de poste avant d'aller en faction.

Le lancement de l’association « Mouvement Conscience Mandela » prévu sur ce 18 juillet a pris une tournure inquiétante. Me Joseph Akpossogna et compagnie ont vu leur événement étouffé par des forces de l’ordre et sécurité dénonçant une base illégale de leur association. Néanmoins dans les tractations, ils sont parvenus à exposer aux médias les principaux objectifs de l’association.

Nouveau coup de filet de la police togolaise. Six malfrats qui se font passer pour des fonctionnaires de la République ont été arrêtés. Les faux collaborateurs de Faure Gnassingbé ont été présentés par la Direction de la Police judiciaire mercredi à Lomé.

Page 1 of 8
OTR
© 2020 Togo Breaking News All Rights Reserved. Designed By JIREH & TBN