Ad Top Header

Le Parti des Togolais (PT) relève des insuffisances graves dans le programme d’action du gouvernement  Tomegah-Dogbe. Principalement sur l’axe 1 du Plan national de développement (PND) qui concerne le projet d’identification nationale biométrique (e-ID Togo). Nathaniel Olympio et ses collègues  évoquent une mauvaise appréciation du gouvernement qui prétend lutter contre l’apatridie alors que 85% sont apatrides. La solution serait de leur délivrer gratuitement la carte d’identité.

La coalition des 14 partis politiques togolaise enregistre une nouvelle défection en son sein. Il s’agit de celle du Parti des Togolais (PT). La formation politique dirigée par Nathaniel Olympio a annoncé son retrait du regroupement de l’opposition après le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), le Togo Autrement, Santé du Peuple, le MCD et le Parti National Panafricain (PNP), dont la position n’est pas toujours explicitée. Le Parti des Togolais estime qu’il ne retrouve plus la cohérence qui a toujours caractérisé l’enchainement de ses positions.

Nathanael Olympio, le président par intérim du Parti des Togolais s'est de nouveau prononcé sur l'état de la vie politique du Togo dimanche sur radio Pyramide. M. Olympio qui accuse Faure Gnassingbé et son parti politique de toujours tirer les ficelles de la manipulation, soutient que le Togo n’est pas une démocratie.

Alors que le HCRRUN se démerde pour convaincre les togolais pour le vivre ensemble et pour une société togolaise réconciliée avec elle-même, certaines personnes cherchent à faire de la ville de Kara une zone de non-droit, inaccessible aux hommes politiques du pays. Après le PNP de Tikpi Atchadam, c’est au tour du Parti des Togolais de voir son séminaire de sensibilisation interdit dans cette ville.

Développer le leadership des jeunes pour faire bouger les lignes. C'est le nouveau défi que tente de relever depuis plus d'un trimestre le Parti des Togolais d'Alberto Olympio avec son initiative "Programme leadership des jeunes". Ce programme qui consiste à entretenir  les jeunes diplômés sur un thème instructif à chaque séance s'est poursuivi samedi au siège du parti à Lomé.

Le Parti des Togolais poursuit son programme de formation civique consacré à l'organisation de séminaire relatif à la démotivation politique de la jeunesse et la nécessité de ramener la jeunesse au centre du débat. Après Atakpamé, le Parti d' Alberto Olympio a sollicité dimanche le professeur Ayayi Togoata Apédo qui a entretenu les jeunes de Nyekonakpoe et de Kodjoviakopé sur l'engagement de la jeunesse en politique et dans la société civile.

Le parti des Togolais (PT) s’est donné samedi un président par intérim à l’issue d’un Conseil National tenu à Lomé à la demande du Président Alberto Gerardo Olympio. Et c’est Nathaniel Olympio qui prend la suite de son frère pour conduire le parti à un congrès l’année prochaine.

« L’injustice à la Togolaise  à mon égard est plutôt une bonne nouvelle pour moi ». C’est en ces termes que Alberto Olympio, le patron du Parti des Togolais (PT), s’est adressé cette semaine à ses militants. L’homme condamné par la justice togolaise à 5 ans de prison ferme et à une amende de 50 millions d’euros, se dit plutôt galvanisé et annonce qu’il traduira le pays devant les juridictions internationales.

Le Parti des Togolais (PT) d'Alberto Olympio aspire associer davantage ses femmes au  débat socio-politique et économique du Togo. Le parti a organisé mardi à son siège à Lomé un séminaire à l'intention de ses militantes et sympathisantes sous le thème " rôle des femmes dans l'action citoyenne au Togo".

La communauté internationale a célébré le 15 septembre dernier la journée internationale de la démocratie. A l'occasion de cette date, le Parti des Togolais (PT) invite le gouvernement togolais à faire table rase de cette date et à plutôt  chercher à refaire le retard accusé depuis 1990 dans l'enracinement de sa démocratie. 

Page 1 of 2
OTR