Ad Top Header

Le parti politique Mouvement du Peuple pour la Liberté, (MPL) a dressé en conférence de presse, le bilan de l’année 2020. C’était à l’occasion de la commémoration du 58è anniversaire de l’assassinat du premier président togolais, Sylvanus Olympio. Les leaders de cette formation politique annoncent plusieurs actions pour cette nouvelle année et appellent les leaders de l’opposition à mettre fin à la guerre d’hégémonie qui paralyse la lutte.

Le Mouvement du peuple pour la liberté est consterné par l’attitude des juges du Tribunal de première instance de Lomé dans le dossier du pétrolegate. L’organisation politique a exprimé mercredi son indignation au sujet de la condamnation de Ferdinand Ayité et de son journal L’Alternative. Le MPL fustige la justice togolaise pour sa partialité dans le dossier et interpelle le gouvernement à prendre ses responsabilités.

Le Mouvement du peuple pour la Liberté (MPL) a tenu le 12 janvier dernier un congrès extraordinaire à Lomé afin de redynamiser son équipe pour une nouvelle phase de la lutte. A l’issue, le parti a revu sa ligne politique qui se résume désormais en « révolution citoyenne ».  Au sujet de la prochaine élection présidentielle, le parti appelle à l’abstention.

OTR