Ad Top Header

Le ministre togolais de la fonction, du travail et du dialogue est revenu sur l’adoption mardi dernier par l’Assemblée nationale togolaise du nouveau Code de travail. Selon Gilbert Bawara, le Code du travail adopté en 2006 dans un contexte de crise sociopolitique ne répond plus aux réalités actuelles. M. Bawara assure qu’une modernisation de la législation du travail s’est avérée nécessaire pour accompagner la dynamique d’amélioration du climat des affaires. Le nouveau code contient plusieurs innovations et les avancées considérables et est présenté comme avant-gardiste.

Les députés togolais ont adopté mardi à l’unanimité le projet de loi portant nouveau code de travail après deux (2) jours de discussions parlementaires. Le texte remplace ainsi le code de travail en vigueur au Togo depuis 2006, devenu obsolète. Le nouveau texte, selon Gilbert Bawara se veut avant-gardiste. Il  traduit, ajoute le Commissaire du gouvernement, le souci constant du Chef de l'Etat de proscrire la logique de l'affrontement et du conflit permanent et de privilégier la culture du dialogue et du compromis entre employés et employeurs.

Le décès le 30 mai dernier de Me Yawovi Agboyibo a affecté plus d'un. Qu'on soit du pouvoir, de l'opposition ou encore de la société civile, chaque togolais garde un souvenir vivace d'un homme politique qui aura été attaché jusqu'au bout au développement du Togo, à la justice, au respect des droits de l'homme et au bien-être des togolais. L'ancien Premier ministre continue de récolter des hommages. Le dernier en date est celui du ministre togolais de la fonction publique. Dans une remarquable tribune publiée chez Focus Infos, Gilbert Bawara affirme d'abord garder de l'illustre disparu "le souvenir d’un homme entier, fidèle et intransigeant devant les valeurs" avant de préciser: "Nous gardons tous de Me Agboyibo quelque chose d’ineffaçable". Ci-après l'intégralité de la Tribune.

L’administration publique togolaise retrouve ses heures normales de fonctionnement. Une situation qui découle de la levée totale du couvre-feu sanitaire en vigueur dans le pays depuis le 2 avril dernier. Le ministre de la Fonction publique a rappelé ce changement aux agents publics avant de les inviter au respect strict des mesures barrières sur les lieux de travail.

Plusieurs cadres de Siou et de la préfecture de Doufelgou sont atteints par l’assassinat du Colonel Bitala Madjoulba. Le ministre de la fonction publique, Gilbert Bawara, parenté au disparu se remet difficilement. Alors même qu’il est fortement critiqué, tout comme les autres cadres qui jouent la carte de l’apaisement, M. Bawara exhorte ses frères et sœurs Nawda à évoter les agitations intempestives, qui ne servent à rien.

C’est dans un contexte particulier que la fête du travail est commémorée vendredi au Togo. Les rassemblements étant interdits, les autorités togolaises et les partenaires sociaux ont organisé une cérémonie symbolique. Les centrales syndicales ont eu l’occasion de présenter leurs doléances, de même que le Conseil national du patronat (CNP). C’est le ministre Gilbert Bawara, en charge du travail qui a présidé la cérémonie. Le ministre a lancé un appel solennel aux entreprises

Les conditions dans lesquelles Agbeyome Kodjo a été arrêté mardi sont décriées par plusieurs acteurs. Mais pour le gouvernement togolais les choses ne pouvaient se passer que de cette façon. Le ministre de la Fonction publique qui se prononçait mercredi sur le sujet affirme que le candidat de la dynamique Mgr Kpodzro à l’élection présidentielle du 22 février n’est pas malade. Gilbert Bawara, qui égratigne les évêques, accuse le Président du MPDD d’avoir défié l’autorité de l’Etat et de la justice.

Faisant suite à l’Etat d’urgence sanitaire annoncé par le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, le ministre de la Fonction publique, annonce l’instauration de la journée continue dans l’administration publique. La décision vise à permettre aux agents de l’Etat de regagner leur domicile avant l’heure du début du couvre-feu. Gilbert Bawara a invité les entreprises du secteur privé à faire de même pour préserver la santé et la vie des togolais.

Le ministre togolais de la Fonction publique, Gilbert Bawara a rencontré lundi les partenaires sociaux de l’Etat togolais. La réunion a enregistré la présence des responsables des centrales syndicales et des organisations patronales telles que le Conseil national du patronat, l’Association des grandes entreprises du Togo et la Chambre du commerce et des industries du Togo (CCIT). Il était question de faire le point de la situation de la crise sanitaire et créer une synergie d’action pour renforcer la sensibilisation.

Le ministre togolais de la Fonction publique a appelé mercredi les contestataires de la présidentielle à se ranger derrière les résultats définitifs proclamés par la Cour constitutionnelle. Pour Gilbert Bawara, la proclamation par la Cour des résultats définitifs clôt définitivement le chapitre de l'élection présidentielle.

Page 1 of 11
OTR