Ad Top Header

Ce n’est pas la sérénité au CHR-Lomé-Commune où se fait la prise en charge des personnes atteintes du coronavirus. Le personnel du centre réclame de meilleures conditions de protection et aussi de rémunération. Sans autres formes de procès, 38 d’entre eux ont été limogés et remplacés par des infirmiers militaires.

Les maires et les conseillers municipaux de commune du Golfe 1 continuent  le boulot. Mardi, ils sont retournés dans des marchés qui se retrouvent dans leur circonscription pour la lutte contre le coronavirus au Togo. À l'occasion, des dons de bavettes ont été faits aux occupants des lieux.

L'église des assemblées de Dieu, temple de Galilée d'Agoè Assiyéyé a observé mardi une spéciale journée partage de vivres aux vrais nécessiteux. Tenue dans le cadre de la lutte contre le coronavirus au Togo, cette initiative a été une occasion pour l'église de poursuivre sa mission sociale.

Des syndicats et associations corporatistes de la santé du Togo ont salué mardi la décision du gouvernement rendant obligatoire le port de masques à tout le personnel soignant pour la lutte contre le coronavirus. Pour le Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (Synphot) et les autres, cette mesure réduira le risque de contamination de la maladie chez les agents de santé. Cependant ils déconseillent à ces derniers l’utilisation des masques artisanaux.

Le président du parti Nouvel Engagement Togolais (NET) est toujours à l’abordage. Dimanche, Gerry Taama a fait don de vivres de 50 kits à 50 femmes identifiées comme vulnérables dans les quartiers d'Agoè, Togblécopé, Demakpoè, et Zogbedji.

La situation s'améliore au Togo. La tendance baissière de la contamination au COVID19 continue. Malheureusement le pays a enregistré un nouveau décès lundi. Une nouvelle guérison est également signalée.

Le président du Nouvel Engagement Togolais, Gerry Taama, ne cesse de multiplier ses actions dans la lutte contre le Coronavirus au Togo. Après les multiples séances de sensibilisation et dons à l'endroit de la population, l'honorable député a transformé, depuis vendredi, le siège de son parti en atelier de fabrication des masques.

Le journal L'indépendant Express et l'Association des volontaires pour la promotion des États (Asvope) ont lancé vendredi à Lomé la "Chaîne Itinérante de Solidarité" (CIS covid-19). Le projet est initié dans le but de venir en aide aux couches vulnérables à travers la distribution des vivres et non-vivres. La phase pilote du projet démarre samedi et profitera à plusieurs quartiers de la capitale.

Le Bloc Alternatif Togolais pour une Innovation Républicaine (BATIR) exprime sa solidarité au corps médical. Le parti politique a offert jeudi au Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (synphot) des masques et une somme d'un million de francs CFA pour soutenir la campagne "Solidarité pour le personnel soignant". Un geste ô combien généreux selon les bénéficiaires qui se disent être motivés davantage pour guérir les patients atteints du coronavirus au Togo.

Depuis la fin de la semaine dernière, on note une tendance baissière de la contamination au COVID19 au Togo. Le pays est actuellement à 81 cas confirmés. Jeudi, les autorités ont signalé 2 décès.

© 2020 Togo Breaking News All Rights Reserved. Designed By JIREH & TBN