Ad Top Header

Le Mouvement du peuple pour la liberté est consterné par l’attitude des juges du Tribunal de première instance de Lomé dans le dossier du pétrolegate. L’organisation politique a exprimé mercredi son indignation au sujet de la condamnation de Ferdinand Ayité et de son journal L’Alternative. Le MPL fustige la justice togolaise pour sa partialité dans le dossier et interpelle le gouvernement à prendre ses responsabilités.

Les suites du scandale de prévarication des deniers publics continuent d’indigner plus d’un au Togo. Le dossier révélé par le journal L’Alternative s’est retrouvé au tribunal de première instance de Lomé.  Mercredi, le juge en charge de l’affaire a condamné le tabloïd et son directeur à verser 4 millions à l’un des mis en cause. Les organisations professionnelles de la presse togolaise condamnent l’attitude de la justice.

La justice togolaise a condamné mercredi en catimini Ferdinand Ayité et son journal à payer au total 4 millions de Fcfa aux Adjakly. Ces derniers sont indexés dans le légendaire pétrolegate. Alors même que le rapport d’audit commandité par le gouvernement confirme la plupart des révélations du journal L’Alternative, la justice exige que Ferdinand Ayité et son journal versent 4 millions aux Adjakly pour cause de diffamation. La réaction du journaliste ne s’est pas faite attendre.

L’Association Togolaise des Consommateurs (ATC) se prononce de nouveau sur le scandale financier dans l’importation du pétrole au Togo. Mardi, cette organisation de défense des droits des consommateurs a exigé du gouvernement la publication du rapport d’audit et apporté son soutien aux journalistes.

Le procès tant attendu dans l’affaire de pétrolegate s’est ouvert mercredi. Après quelques minutes de débats, il a été renvoyé au 7 octobre prochain. Le débat devenant houleux sur la conduite à tenir en ce qui concerne certaines procédures. Par ailleurs, on apprend que les Adjakly, à travers leur avocat, ont sollicité par l’entremise du juge, ce qu'il convient d’appeler une trêve dans la presse en général.

La stagnation de la situation sociopolitique du Togo depuis les évènements du 19 Aout 2017 inquiète le Conseil des Cadres Chrétiens Evangéliques Engagés (COCACEE). Cette organisation chrétienne déplore que l’élection présidentielle de Février 2020 n’ait pas pu traduire la volonté populaire d’une alternance en une réalité. Le COCACEE, qui épouse la position des évêques, exige par ailleurs un audit au sujet du scandale pétrolier.

La révélation d’un mécanisme ayant permis le détournement de plus de 500 milliards de Fcfa ne doit pas être banalisée. Cette position est celle du député Gerry Taama qui a d’ailleurs interpellé le ministre en charge du commerce sur le sujet. Elle tranche avec celle affichée en début de semaine par Sena Alipui qui a eu le mérite de créer un scandale dans le scandale.  

Séna Alipui est sous les feux de la rampe. Le président du groupe parlementaire UFC (Union des Forces de Changement) fait l’objet de toutes les critiques après sa sortie sur l’affaire de détournement de plus de 500 milliards de francs par la  société Terim Consult SARLU (TCS). Alors que beaucoup d’acteurs estiment que le député a manqué l’occasion de se taire, un défenseur des droits des consommateurs soutient qu’il a confirmé la thèse de sa nomination au parlement.

Selon les révélations du journal L’Alternative, jusqu’à 500 milliards de Fcfa ont été détournés par l’ancien coordinateur du Comité de suivi des fluctuations des prix des produits pétroliers (CSFPPP) et son réseau. Ce scandale financier de trop suscite l’indignation de plus d’un. Surtout que plusieurs autorités sont citées dans la magouille. Aux dernières nouvelles, le Chef de l’Etat togolais, outré, s’est saisi du dossier.

Le pétrole-gate dans lequel est accusé l’ancien Coordinateur du Comité de suivi des fluctuations des prix des produits pétroliers (CSFPPP) ne laisse indifférent personne. Il est reproché au sieur Adjakly et son réseau d’avoir mis en place un système leur ayant permis de détourner jusqu’à 500 milliards de Fcfa sur le dos du contribuable togolais. Agbeyome Kodjo et la Dynamique Mgr Kpodzro réagissent sur le sujet.

Page 1 of 5
© 2020 Togo Breaking News All Rights Reserved. Designed By JIREH & TBN