Ad Top Header

La ministre togolaise en charge des armées s’est rendue vendredi au Sénégal. Marguerite Essossimna Gnakade a été dépêchée par le Chef de l’Etat togolais pour aller s’enquérir des nouvelles des Casques bleus togolais de la Minusma. Dans le même temps, le général Dadja Maganawé requinquait la troupe au Mali.

Essossimna Marguerite Gnakadé continue le ménage au sein des Forces Armées Togolaises (FAT). La ministre des armées vient de remettre au Général Dadja Maganawé, chef d’Etat-major, la liste de ces officiers à rayer des contrôles des FAT.

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a annoncé vendredi la mort d’un soldat togolais. Le Casque bleu togolais décédé faisait partie de la vingtaine qui a été grièvement blessée lors de l’attaque du 10 février dernier.

Des soldats togolais en mission onusienne au Mali ont été attaqués mercredi matin dans leur camp par des djihadistes. On dénombre une vingtaine de blessés.

Dadja Maganawé avait menacé d’exclure des rangs des Forces Armées Togolaises (FAT) des militaires  qui ne regagneront  pas la caserne. Cette menace est mise en exécution par la ministre des Armées. Essossimna Marguerite Gnakade a radié depuis le 22 janvier dernier 344  militaires.

Essossimna Marguerite Gnakade poursuit la réorganisation au sein des Forces Armées Togolaises. La ministre des armées vient de nommer de nouveaux responsables à la tête de l'Ecole de Formation des Officiers des Forces Armées Togolaises (EFOFAT) et du génie militaire.

Les attaques jihadistes se multiplient ces dernières semaines dans le nord du Mali. Quelques jours seulement après le décès de 3 soldats maliens dont le véhicule était tombé sur des explosifs, c’est le tour du contingent togolais de tomber dans le même panneau. Trois agents du contingent togolais sont blessés.

Le Général Dadja Martin Maganawe se signale. Le nouveau Chef d'État des Forces Armées Togolaises vient d'ordonner un repli des militaires détachés auprès des autorités civiles. Les concernés doivent s’exécuter le mardi prochain. Les réticents seront considérés comme déserteur.

Plusieurs officiers de l’armée togolaise ont reçu début janvier des promotions.  La ministre des armées, Marguérite Gnakade a signé le 4 janvier dernier un document dans ce sens.  Ainsi,  le Directeur de la police nationale, le Secrétaire général du ministère de la sécurité, le directeur général de l’ASAIGE, le directeur général du CHU Campus, notamment changent de grades.

Nommé dimanche, Chef d’état-major des Forces Armées Togolaises à la place de Félix Abalo Katanga, le  Général de brigade Dadja Maganawe a aussitôt pris fonction. La cérémonie de passation s’était déroulée à la place d’armes des FAT quelques heures seulement après l'officialisation du décret présidentiel. Elle a été présidée par la ministre des armées, Essossimna Marguerite Gnakade.

Page 1 of 6
OTR