Ad Top Header

La majorité des agriculteurs togolais sont dans la filière du maïs. Les indications données récemment par la Banque Africaine de Développement (BAD), qui finance le secteur, montrent un nombre de producteurs qui a dépassé la barre de 1,5 million. Le rapport indique que le secteur est en plein essor au Togo.

Le ministre togolais de l’Agriculture était le Week-end dernier à Gapé centre, Gléi et Atakpamé. Ce déplacement de Noël Koutéra Bataka lui a permis de s’assurer de la disponibilité des intrants agricoles aux agriculteurs.

Le Togo occupe désormais la 14ème place sur le plan mondial et 2ème  en Afrique en termes de fournisseur de produits agricoles Bio vers l’Europe. L’information a été publiée en milieu de semaine par la commission européenne, dans son rapport de 2019.

Le Mécanisme incitatif de financement agricole (Mifa) entend mobiliser la bagatelle somme de 50 milliards de Fcfa au titre de l’année 2020. Fondé sur le partage de risques, le MIFA mettra à son tour cette somme à la disposition des acteurs du secteur agricole.

L’Entreprise Guema Concept sise à Sokodé dans la région centrale au Togo se lance dans la fabrication des machines destinées à réduire la pénibilité des travaux poste récoltes. Cette innovation de l’entreprise a été possible grâce à l’appui technique et financier du PPAAO.

Le Programme de Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest-Togo (PPAAO-Togo) a mis à la disposition des coopératives d’éleveurs 12 broyeurs d’aliments sur toute l’étendue du territoire togolais. L’objectif est de permettre à ces éleveurs de broyer les herbes, les produits ligneux pour la fabrication de fourrage pour  le bétail. L’initiative se situe dans le cadre de la formation des jeunes et femmes dans le Camp du futur lancé en février dernier.

La production halieutique sur le Lac Nangbéto a connu une hausse de 433%, en 7 ans passant de 600 tonnes en 2012 à 3 200 tonnes en 2019. Cette prouesse a été enregistrée grâce à la mise en œuvre du Plan de Gestion des Pêcheries du Lac de Nangbéto dans le cadre du Projet d’appui au secteur agricole (PASA).

Dans le but d’éviter une crise alimentaire au Togo après la covid-19, les autorités compétentes maintiennent les engagements. Aristide Agbossoumonde, Directeur général du Mécanisme Incitatif de Financement Agricole fondé le partage de risques (MIFA S.A), annonce l’activation du 5e pilier, relatif aux "Mesures incitatives" en début du 2e semestre de cette année.

Le ministère de l’agriculture compte développer les zones de transformations agricoles sur le modèle des partenariats public-privé. L’initiative s’inscrit dans le cadre de la création des agropoles lancées depuis quelques années.

Le gouvernement togolais a entamé un processus de mécanisation des activités culturales dans la filière du coton. L’objectif est de permettre aux producteurs d’améliorer leurs conditions de travail, de gagner en temps et d’avoir une production massive.

OTR
© 2020 Togo Breaking News All Rights Reserved. Designed By JIREH & TBN