Ad Top Header

Togo: Disparition de l’opposante Foussena Djagba

By March 23, 2021 2538

Elle n’est pas présidente de parti politique et ne réside pas non plus en permanence sur le sol togolais. Mais elle a été ces dernières années une farouche opposante au pouvoir de Lomé. Foussena Djagba, très engagée pour l’alternance politique au Togo  est décédée lundi.

Selon des sources proches de la famille de la défunte, Mme Djagba est morte quelques jours après avoir reçu le vaccin AstraZeneca.

Il est dit que Foussena Djagba s'est faite vacciné contre la Covid-19 le 11 mars dernier avant de se rendre en Allemagne en compagnie de sa mère.

Le lendemain elle avait dit à sa mère qu’elle ne se sentait pas bien qu’elle a des maux de tête, qu’elle se sentait fatiguée.

« Jeudi dernier sa santé s’est détériorée et à l’hôpital, elle était tombée dans le coma. Les médecins ont constaté qu’elle souffrait d’une thrombose, une coagulation du sang suite à la vaccination. Ils avaient aussi détecté un début de cancer de l’estomac. Suite à cette complication est morte », a-t-on appris.

Foussena Djagba s’est révélée au Togo à partir d’août 2017. Que ce soit à Lomé ou à Accra, elle a été de tous les combats.

Son engagement contre le régime de Lomé lui avait fallu une garde  a vue à Accra suite à une interpellation lors d’une manifestation non autorisée des Togolais du Ghana avec 26 autres personnes et finalement libérée par la justice.

Sur les réseaux sociaux, beaucoup d’internautes saluent la mémoire d’une femme très dévouée, engagée et  combattante de la justice  et de la liberté.

OTR