Ad Top Header

Dialogue: le CAR claque la porte pour non règlement de la crise postélectorale

By February 02, 2021 2977

Jean Kissi avait annoncé les couleurs au sortir de la 2e rencontre d’échange entre le gouvernement et les partis politiques. Le Comité d'Action pour le Renouveau (CAR) passe à l’action. Le parti de feu Yawovi Agboyibo a notifié mardi à Payadowa Boukpessi, ministre en charge de l'administration territoriale, sa décision de suspendre la participation au dialogue préparatoire des prochaines élections régionales. Ce parti politique de l'opposition exige un « règlement de la crise » née de l’élection présidentielle du 22 février 2020.

Dans son courrier, le CAR informe que dès le lendemain de la dernière présidentielle, il n'a jamais cessé d'interpeller le pouvoir sur la grave crise post-électorale née du scrutin en insistant sur le fait que la justice ne doit pas  servir d'arme pour bâillonner les adversaires politiques.

Il ajoute que lors de la 1ère et 2è rencontre du dialogue tenues récemment, ses principaux sujets de préoccupations soulevées ont été balayés d'un revers de main.

"Le CAR par la présente, suspend sa participation aux travaux de la participation", a conclu la note signée par Yendouban Konlani.

La défection du CAR vient s'ajouter à celle des partis qui composent la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK). Bien que n'ayant pas exprimé officiellement, la CDPA, et le  MPDD entre autres ont toujours boycotté depuis lors ce dialogue initié par le gouvernement.

Sont souvent invités à ce dialogue tous les partis politiques ayant  participé  au moins une fois à une élection présidentielle au Togo.

OTR