Ad Top Header

Togo: Gouvernement et secteur privé échangent sur la feuille de route 2020-2025

By January 09, 2021 1044

La cheffe du gouvernement togolais, Victoire Tomégah-Dogbé a présidé vendredi la réunion du comité de concertation entre l'État et le secteur privé. C’était en présence de Edoh Kossi Amenounvé, le Directeur général de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM). Le Conseil national du patronat (CNP-Togo), l’Association des grandes entreprises du Togo (AGET) et la Chambre de Commerce Européenne au Togo (EUROCHAM) ont pris une part active à la séance. Occasion pour le gouvernement d’évoquer avec ces acteurs les mécanismes de financement de sa feuille de route 2020-2025.

La Première Ministre du Togo se dit convaincue qu’il faut construire un secteur privé fort, capable de rivaliser avec les entreprises du continent face aux enjeux d’ouverture des marchés notamment dans le cadre de la mise en place des zones de libre-échange continentales.

« Il nous faut créer une alliance pour répondre à ces enjeux, aller plus loin dans les réformes et rendre notre pays plus attractif. Le Togo étant reconnu déjà comme l’un des plus grands réformateurs au monde », a indiqué Victoire Tomehag-Dogbé.

Pour le Cheffe du gouvernement, l’alliance en question devra permettre de répondre aux préoccupations du secteur privé pour le rendre plus compétitif plus résilient pour continuer à jouer son rôle de moteur de l’économie nationale et de créateur de l’emploi.

La rencontre de vendredi entre l’Etat et le secteur privé vise à relancer et redynamiser le cadre de concertation entre les 2 parties. Un cadre constituant une passerelle permanente d’échanges et maintenir le canal de discussions pour identifier et saisir les opportunités devant permettre aux acteurs du privé de jouer leur partition dans le Togo de demain.

« Je vous invite à ne pas attendre nos réunions formelles pour engager des échanges avec nous. C’est même une exigence des temps que nous vivons », a lancé Mme Tomegah-Dogbé.

La Première ministre a relevé que pour faire face à la pandémie de coronavirus, le gouvernement a mobilisé des ressources pour apporter un appui aux acteurs économiques afin de renforcer leur capacité de résilience. Le gouvernement entend renforcer la dynamique de croissance économique des dernières années avec la poursuite de la mise en œuvre du Plan national de développement (PND) et la feuille de route quinquennale 2020-2025.

La rencontre avec le secteur a permis d’ailleurs à la Cheffe du gouvernement de présenter ladite feuille de route au secteur privé. Il était question de réfléchir ensemble aux mécanismes de financement innovants nécessaires à sa mise en œuvre.

La démarche a été salué le Conseil national du patronat (CNP-Togo), l’Association des grandes entreprises du Togo (AGET) et la Chambre de Commerce Européenne au Togo (EUROCHAM).  

Au cours des travaux, Edoh Kossi Amenounvé, le Directeur général de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) a entretenu l’assistance sur le financement de l’économie. Il a souligné l’alliance nécessaire à sceller entre l’Etat et le secteur privé.

OTR