Print this page

Togo: Adjamagbo et Djossou recouvrent leur liberté

By December 17, 2020 5005

Brigitte Adjamagbo-Johnson et Gérard Djossou sont désormais libres de leurs mouvements. Les deux leaders de la Dynamique Monseigneur Kpodzro incarcérés depuis fin novembre ont été libérés jeudi en milieu de matinée. Toutefois, ces opposants au pouvoir de Lomé sont placés sous contrôle judiciaire par le doyen des juges d’instruction.

Arrêtés respectivement les 27 et 28 novembre derniers à Lomé, Gérard Djossou et Brigitte Adjamagbo-Johnson ont pu regagner leurs domiciles jeudi. Leur libération a été confirmée par Me Darius Atsoo, leur avocat.

« Mise en liberté Provisoire de nos clients, Madame ADJAMAGBO JOHNSON Kafui et de Monsieur DJOSSOU Gérard assortie d'un placement sous contrôle judiciaire. Décision ce jour du doyen des juges d'instruction », a tweeté l’avocat ajoutant que la liberté est la règle.

Ces 2 leaders de la DMK ont été inculpés par le procureur de la République des chefs de groupement de malfaiteurs et de tentative d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat togolais.

Leur arrestation a été condamnée par des partis politiques et des acteurs de la société civile qui y voyaient une volonté du pouvoir de Lomé de bâillonner les tenants de la DMK, ce regroupement ayant soutenu la candidature d’Agbeyome Kodjo à la dernière élection présidentielle.

L’opposant classé 2e selon les résultats officiels et ses soutiens rejettent la décision des instances en charge des élections. La DMK poursuit la contestation malgré une interdiction judiciaire à elle fait de ne plus parler de l’élection présidentielle du 22 février.

Gérard Djossou et Brigittte Adjamagbo-Johnson ont été arrêtés alors qu’ils venaient de rencontrer les ambassadeurs des Etats-Unis, d’Allemagne, de France, de l’Union Européenne et du Système des Nations Unies au Togo.

Togo Breaking News

Related items