Ad Top Header

Togo: Des soldats arrêtent Brigitte Adjamagbo à son domicile

By November 28, 2020 7219

La Dynamique Monseigneur Kpodzro enregistre une nouvelle arrestation en son sein. Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson a été arrêtée samedi en fin de soirée. L'interpellation de la coordinatrice de la DMK intervient alors que Gérard Djossou, le représentant de la Dynamique à la CENI a été enlevé vendredi et gardé aux dernières nouvelles au Service central de recherches et d'investigations criminelles (SCRIC) de la gendarmerie nationale.

S’achemine-t-on vers la décapitation de la DMK ? Cette question est sur les lèvres depuis ce week-end avec la vague d’arrestation dont est victime le regroupement ayant soutenu Agbeyome Kodjo à la dernière élection présidentielle.

Pendant que la DMK condamne l’enlèvement vendredi de Gérard Djossou qui se retrouverait aux dernières nouvelles entre les mains des gendarmes, c’est Brigitte Adjamagbo-Johnson qui vient d’être arrêtée.

Selon l’état-major de la Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA), Mme  Adjamagbo Johnson est arrêtée samedi aux environs de 17h45 par les forces de défense et de sécurité qui se sont introduit au domicile de l'opposante.

Si les éléments étaient munis d’un mandat de perquisition, ils n’ont cependant communiqué aucun motif à l’ancienne ministre pouvant justifier son arrestation.

Mme Adjamagbo-Johnson qui a été portée à la tête de la DMK il y a une semaine comme coordinatrice a dénoncé vendredi l'enlèvement de Gérard Djossou, membre de la Dynamique, chargé des questions sociales et des droits de l'homme.

Par ailleurs, de concert avec les autres responsables, elle a appelé à une manifestation publique ce samedi 28 novembre à Lomé. Une manifestation qui n'a pas eu lieu car interdite par le gouvernement pour « mépris des dispositions légales qui régissent la loi de la manifestation au Togo ».

La DMK dont le candidat est arrivé 2e à l’issue de l’élection présidentielle de 2020 selon les résultats officiels continue de contester le 4e mandat du chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé. Dans une lettre ouverte diffusée il y a quelques jours, Agbeyome Kodjo a réclamé un transfert du pouvoir. L’ancien Premier ministre est introuvable au Togo depuis plusieurs mois.

OTR